Siep Logo

Architecte de jardins et de paysages

Environnement & nature / Espaces verts & urbains

Code Riasec AIR - Mise à jour 13/11/2012

Comme tout architecte, ce professionnel conçoit un projet, le dessine et encadre sa réalisation. Mais là où l’architecte construit des tours de verre et de béton, le paysagiste crée des espaces verts. Son ciment, ses briques et ses tuiles sont les arbres, les plantes et les fleurs.

Il imagine l’aménagement et la rénovation d’espaces extérieurs, publics et privés, qu’il s’agisse d’un jardin, d’un square, d’un bois, d’un cimetière, d’un site classé ou d’une route. Il est aussi appelé à se prononcer sur de nombreux projets urbanistiques sans les mener à bien lui-même.

Il trace un plan détaillé, planifie les différentes étapes et consigne par écrit les spécifications techniques nécessaires. Il suit le chantier, de la préparation du terrain aux finitions. Aménager un espace extérieur peut comprendre différentes opérations : creuser des plans d’eau, dessiner des allées et des plates-bandes de fleurs, installer des rocailles et des statues, planter des arbres et des plantes, prévoir l’irrigation et l’éclairage. Il peut également prévoir des travaux de terrassement et de maçonnerie. Il se charge aussi de l’entretien des espaces aménagés. Il anticipe la croissance des végétaux plantés ainsi que les tendances dans son domaine. Il tient compte des contraintes naturelles (climat, composition du sol, etc.) et budgétaires et des délais qui lui sont impartis.

L’appellation générique d’architecte de jardin recouvre en fait plusieurs réalités et plusieurs niveaux d’études, de l’entrepreneur au paysagiste en passant par l’architecte. Les dimensions conceptuelle, esthétique, artistique, technique et botanique prendront plus ou moins d’importance selon la formation suivie.

 

Compétences & actions

  • Connaissance et compétences en architecture de jardins (botanique, géologie, histoire de l’art et des jardins, connaissance des matériaux et des techniques horticoles…)
  • Connaissance des politiques et des démarches en matière d’architecture, d’urbanisme, d’écologie et d’aménagement du territoire
  • Connaissances en gestion et en comptabilité
  • Gestion de projet
  • Maîtrise des outils informatiques de DAO et PAO
  • Compétences en dessin et en graphisme
  • Gestion d’équipe

Savoir-être

  • Créativité
  • Sens esthétique
  • Rigueur technique
  • Autonomie
  • Travail en équipe
  • Bonne condition physique
  • Anticipation
  • Négociation
  • Respect des délais
  • Souci de l’environnement
  • Organisation

Cadre professionnel

Indépendant, engagé par une administration ou un bureau d’études, l’architecte de jardins travaille généralement en équipe. Dehors par tous les temps, il se déplace entre le terrain et son bureau et assiste aussi à des réunions avec les promoteurs du projet, les instances officielles et les clients. Les projets se succèdent et ne se ressemblent pas. Il change donc de cadre de travail et de concept assez fréquemment. Son temps est aussi rythmé par les saisons puisqu’il ne peut planter n’importe quoi n’importe quand.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.