L’eau est l’instrument de travail du balnéothérapeute. Elle lui permet de prodiguer détente, relaxation et soins à la personne en demande. Le balnéothérapeute peut, par exemple, soulager les personnes souffrant de douleurs cervicales et dorsales, de tensions musculaires, d’arthrite, de douleurs chroniques, de maladies dermatologiques, de stress. Dans les soins administrés, il utilise de l’eau de mer (thalassothérapie), de l’eau de source (crénothérapie) ou encore des composants marins.

Le balnéothérapeute prend en charge les personnes qui s’adressent à lui en les accueillant et en leur expliquant les soins. Il veille à ce que les clients se détendent et profitent pleinement des soins qu’il leur dispense. Il peut utiliser des massages sous eau, des douches au jet, des enveloppements d’algues, des bains de boue, des bains bouillonnants, de l’aquagym, un sauna, un hammam, etc.

Selon sa spécialité, le balnéothérapeute peut également pratiquer des exercices de relaxation, de sophrologie, des soins du visage et du corps, des massages secs (sans eau), des pédicures ou des manucures. Aider la personne à évoluer sur la route du bien-être, tel est l’objectif qu’il poursuit avec son alliée : l'eau.

 

Compétences & actions

  • Connaître le corps humain
  • Se servir adéquatement du matériel utilisé dans les soins
  • Respecter les mesures d’hygiène et de sécurité
  • Respecter le client
  • Communiquer aisément
  • Mettre la personne à l’aise

Savoir-être

  • Sens de l’accueil et serviabilité
  • Facilités de contact
  • Ecoute
  • Inclination à sourire
  • Présentation agréable
  • Résistance physique
  • Habileté manuelle
  • Discrétion
  • Attitude posée
  • Patience

Cadre professionnel

Le balnéothérapeute rencontre de nombreuses personnes. Celles-ci peuvent être des clients réguliers ou ponctuels. Il travaille fréquemment le week-end et a des horaires réguliers. Il peut être indépendant ou salarié. S’il travaille dans une station touristique, ses contrats peuvent être saisonniers.

Conditions requises

Le métier de balnéothérapeute n’est pas protégé. Des compétences dans le domaine de l’esthétique ou de la santé sont cependant essentielles. Le balnéothérapeute est fréquemment formé à l’esthétique, à la kinésithérapie, à l’ostéopathie, au massage, etc.

Attention, l’exercice de certaines de ces compétences connexes à la balnéothérapie est, quant à lui, réglementé. De plus, il est à rappeler qu’aider à guérir ou soigner un problème de santé est réservé exclusivement aux professions encadrées par la Loi relative à l’exercice des professions de santé (Loi LEPS) qui précise que tout ce qui n’est pas explicitement autorisé est interdit et donc passible de poursuites pénales.

Les centres de balnéothérapie ne sont pas reconnus par la mutuelle en Belgique. Elle n’offre donc pas de remboursement pour ces soins.

Autres appellations : Crénothérapeute, Hydrobalnéologue, Hydro-balnéopraticien·ne, Hydrothérapeute, Thalassothérapeute
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.