Le naturopathe agit pour renforcer les réactions de défense de l’organisme par des mesures d’hygiène (alimentation, relaxation, massage, exercice physique, thermalisme, etc.) ainsi que par des agents naturels (plantes, eau, soleil, grand air, etc.). Sa pratique s’appuie sur l’idée que la force vitale de l’organisme lui permet de se défendre et de guérir spontanément.

Il reçoit des personnes souffrant de troubles chroniques diagnostiqués par leur médecin mais qui n’exigent pas de soins allopathiques impératifs : troubles de la digestion, du sommeil, de la circulation, douleurs au dos, problèmes de peau, stress, allergies, surpoids, etc. Le naturopathe ne pose en aucun cas un diagnostic médical, son intervention est complémentaire à celle des partenaires médicaux et paramédicaux.

En pratique, lors d’une première consultation, le naturopathe réalise l’anamnèse de la personne et la questionne pour évaluer certains éléments physiques et physiologiques (réaction au froid, à la chaleur, impact du temps, du climat, rapport à la nourriture, etc.), la condition physique, le tempérament ainsi que d’éventuels signes de carence alimentaire. A partir de ce bilan de vitalité, il propose des modifications progressives de l’hygiène de vie en étant à l’écoute des besoins physiologiques, énergétiques, psychologiques, environnementaux et même sociologiques.

Le naturopathe met en place un traitement en sélectionnant une ou plusieurs techniques d’intervention parmi toute une palette de méthodes énergétiques, physiques ou prescriptives : acupuncture, réflexologie plantaire, drainage lymphatique, massage, homéopathie, phytothérapie, aromathérapie, etc. En parallèle à ces pratiques, il peut réaliser un plan de nutrition ou proposer une cure de détoxification, revitalisation, stabilisation accompagnée de compléments nutritionnels naturels. Il donne ses conseils en prenant en compte les conditions de vie au quotidien : rythme de vie équilibré, qualité du sommeil, qualité de l’alimentation, hygiène corporelle, gestion des émotions, de la sédentarité, des pollutions ou du stress, etc.

Au fil du temps, il observe l’évolution de la personne, assure le suivi du traitement et en évalue les résultats.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en biologie, physique, chimie et botanique
  • Avoir des acquis en anatomie, physiologie et physiopathologie
  • Accueillir les personnes
  • Instaurer un climat de confiance
  • Réaliser un bilan de vitalité
  • Conseiller des techniques et mesures d’hygiène de vie, de nutrition
  • Recommander des agents exclusivement naturels
  • Renvoyer vers les services médicaux adéquats en cas de situations réelles ou supposées d’urgence, de gravité ou de lésion
  • Collaborer avec les autres professionnels de la santé

Savoir-être

  • Altruisme
  • Sens de l’écoute & de l’observation
  • Sens du contact
  • Empathie
  • Autonomie
  • Disponibilité
  • Esprit de synthèse

Cadre professionnel

Le naturopathe exerce en tant qu’indépendant. Il reçoit en cabinet privé, seul ou avec d’autres praticiens du domaine du bien-être et de la santé. La consultation dure entre 1h et 1h30.

Le naturopathe peut élargir son champ d’action en proposant notamment des conférences et des ateliers culinaires. Celui qui a acquis une solide expérience professionnelle peut enseigner au sein d’une école de naturopathie.

Conditions requises

La Loi-cadre d’avril 1999 met en place l’étude de certaines professions du secteur non conventionnel dont la naturopathie. La profession de naturopathe n’a pas encore de statut légal en Belgique. Toutefois, depuis 2008, l’Union des Naturopathes de Belgique est reconnue en tant qu’« union professionnelle ».

Le naturopathe préconise une hygiène de vie individualisée. Son rôle est de conseiller et d'accompagner les personnes pour entretenir et améliorer leur santé, et non de guérir ou soigner. En effet, aider à guérir ou soigner un problème de santé est réservé exclusivement aux professions encadrées par la Loi relative à l’exercice des professions de santé (Loi LEPS) qui précise que tout ce qui n’est pas explicitement autorisé est interdit et donc passible de poursuites pénales.

Autres appellations : Coach en hygiène de vie, Educateur·rice de santé

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.