Siep Logo

Phytothérapeute

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Code Riasec IER - Mise à jour 21/08/2014

Le phytothérapeute est un médecin généraliste.. Comme ses confrères, sa pratique vise à aider les patients à maintenir ou à recouvrer la santé. La phytothérapie est une médecine traditionnelle non conventionnelle qui préconise l’utilisation de plantes médicinales. Elle fait partie du domaine de l’allopathie [1]. La phytothérapie se compose de la phytothérapie proprement dite (utilisation d’infusions, de décoctions, de teintures, d’extraits de plantes médicinales) ainsi que de l’aromathérapie (utilisation d’huiles essentielles) et de la gemmothérapie (utilisation d’extraits de bourgeons, de jeunes pousses ou d’autres parties de plantes médicinales). C’est une pratique millénaire dont le savoir s’est construit de manière empirique.

En consultation, le phytothérapeute écoute, questionne et ausculte le patient en vue d’établir un bilan complet de sa santé et de ses habitudes de vie. Il prend connaissance des antécédents personnels et familiaux, analyse les symptômes et pose un diagnostic. Il indique ensuite les traitements appropriés et informe le patient quant aux effets des plantes utilisées. Il réalise le suivi de patients de tous âges. Selon la nature de l’affection, le traitement peut durer plusieurs semaines ou plusieurs mois. Les effets des plantes médicinales sont progressifs.

La pratique du phytothérapeute est guidée par l’idée que la maladie témoigne d’un déséquilibre au niveau de l’hygiène de vie : manière de vivre, de se nourrir, de s’occuper de soi. Les dysfonctionnements de l’organisme seraient en majeure partie dus à des abus de nourriture, d’alcool, de médicaments, au manque d’exercice physique ou de sommeil. C’est pourquoi, il peut, en plus de la prescription d’un traitement, donner des recommandations au sujet de l’alimentation et de l’hygiène de vie (sommeil, exercices physiques, relaxation, etc.). Le praticien veille à aider chaque personne à identifier les causes de ses problèmes de santé, à comprendre le processus de la maladie qui l’affecte afin de la responsabiliser et de lui donner les moyens nécessaires à sa démarche de mieux être.

 
[1] Pratique thérapeutique qui n’applique pas le principe des similitudes de l’homéopathie.
 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances scientifiques de haut niveau
  • Détenir des savoirs approfondis des plantes médicinales
  • Mettre à jour ses connaissances
  • Réaliser une anamnèse
  • Ausculter le patient
  • Etablir un diagnostic
  • Mettre en place un traitement et un suivi
  • Maîtriser ses émotions

Savoir-être

  • Sens de l’écoute & de l’observation
  • Esprit de synthèse
  • Patience
  • Humanité
  • Minutie & précision
  • Curiosité
  • Résistance physique
  • Grande capacité de travail
  • Autonomie

Cadre professionnel

Le phytothérapeute exerce en cabinet privé ainsi que dans des centres de santé. Comme tout médecin, il assure des gardes durant la nuit ou le week-end. Le volume de travail peut être très élevé (50 heures par semaine). Les premières consultations durent souvent entre 1h et 1h30 et les consultations suivantes entre 3/4h et 1h.;

Si, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 80% de la population mondiale se soigne avec les plantes médicinales, cette spécialité est cependant assez rare en Belgique.

Conditions requises

Seuls les médecins ont le droit d'exercer l'art de guérir. Ils peuvent décider de prescrire différentes formes de remèdes: molécules chimiques, racines de plantes, minéraux, aliments, etc.

Bien qu'il n'y ait aucune reconnaissance légale pour le titre de phytothérapeute, la pratique de la phytothérapie sous forme de consultation de santé est réservée aux médecins.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. On trouve quelques cours obligatoires ou optionnels au sein des programmes de bachelier et de master en sciences pharmaceutiques.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autre appellation : Phytologue-herboriste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.