Le réflexologue utilise des techniques de massage des pieds, des mains, du visage, du crâne, des oreilles, des yeux ou du nez. Son intervention s’appuie sur le postulat selon lequel les nerfs et les organes du corps sont tous reliés à des points spécifiques situés aux extrémités. Chaque partie du corps serait ainsi représentée en miniature à un endroit déterminé appelé point ou zone réflexe. La stimulation d’un point réflexe par lissage ou par pression permet de traiter une partie précise du corps. Chacun des points stimulés émet une impulsion qui transmet un message à l’organe ou à la partie du corps correspondant.

Le réflexologue veille à rééquilibrer et à rendre leurs facultés d’autorégulation aux fonctions physiologiques des organes qui en ont besoin : appareil articulaire, respiratoire, digestif, génital, hormonal, lymphatique, nerveux, respiratoire, sensoriel, urinaire. Il peut intervenir pour renforcer l’organisme ou diminuer la douleur en cas de problème de santé. Il exerce le plus souvent à titre préventif pour atténuer les effets négatifs du stress, libérer les toxines bloquées, nettoyer l’organisme, favoriser une meilleure vitalité, apporter bien-être et détente.

Lorsque le réflexologue reçoit une personne, par exemple pour une séance de réflexologie plantaire, il commence par faire le point sur son état de santé physique et émotionnel. Ensuite, il examine les pieds et observe leur texture, leur température et leur coloration. Il repère les tensions en regardant quelles sont les zones réflexes qui réagissent à la pression par une rougeur ou une douleur. Il veille à détecter la présence d’accumulation de cristaux. Après cette analyse, il réalise un massage complet des deux pieds par pressions précises et dosées de toutes les zones réflexes. Il met ainsi au travail toutes les fonctions du corps. Au fil des séances, il donne une interprétation des effets observés.

 

Compétences & actions

  • Connaître l’anatomie humaine et les zones réflexes
  • Accueillir et conseiller la clientèle
  • Instaurer une relation de confiance
  • Observer les zones réflexes
  • Détecter les dysfonctionnements
  • Réaliser un massage par pressions
  • Évaluer les effets du traitement

Savoir-être

  • Sens tactile
  • Sens de l’écoute
  • Facilité de contact
  • Empathie
  • Autonomie
  • Esprit d’analyse
  • Résistance physique

Cadre professionnel

Le reflexologue exerce sous statut d’indépendant. Il reçoit le plus souvent en cabinet privé. Il planifie ses horaires de travail à sa guise tout en tenant compte des demandes de sa clientèle. Il propose des séances qui durent entre 45 et 60 minutes.

Le reflexologue peut être amené à suggérer à ses clients de consulter d’autres professionnels de la santé. En effet, si cette méthode permet de soulager des troubles chroniques ou aigus, elle ne remplace ni un diagnostic ni un traitement médical.

Conditions requises

L’accès à la profession n’est pas encore réglementé en Belgique. Néanmoins, il est à rappeler qu’aider à guérir ou soigner un problème de santé est réservé exclusivement aux professions encadrées par la Loi relative à l’exercice des professions de santé (Loi LEPS) qui précise que tout ce qui n’est pas explicitement autorisé est interdit et donc passible de poursuites pénales.

Autres appellations : Podoréflexologue, Réflexologue auriculaire, Réflexologue facial·e, Réflexologue palmaire, Réflexologue plantaire

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.