Siep Logo

Gestionnaire d'infrastructures sportives

Tourisme, sports & loisirs / Loisirs
Tourisme, sports & loisirs / Sport

Code Riasec ESI - Mise à jour 23/07/2012

Le gestionnaire d'un centre sportif public ou privé exerce une fonction à responsabilités : il coordonne, anime et gère les différents services d'un centre, il assure les relations extérieures de l'établissement et applique, s'il est employé, les objectifs des instances décisionnelles.

Voici ses principales missions :
  • il organise l'utilisation optimale des différentes salles et terrains de sport, notamment en établissant le planning tout en assurant le suivi
  • il organise et supervise l'entretien des bâtiments et du matériel
  • il gère, organise, coordonne et supervise le travail du personnel : il met en place une politique du personnel, engage des collaborateurs, applique la législation sociale (contrats, règlements de travail), gère les conflits, motive le personnel, élabore le planning de chacun, établit les éléments de base liés au calcul des salaires, complète les documents sociaux (ONSS, chômage, INAMI), etc.
  • il veille à la sécurité des personnes et du matériel en faisant respecter strictement les règles et consignes de sécurité : si elles n'existent pas déjà, il peut être amené à devoir concevoir et mettre en oeuvre les procédures de sécurité
  • il gère les aspects commerciaux, administratifs et comptables : il négocie avec les clubs sportifs, les fournisseurs, les pouvoirs publics, il élabore les prix de location de l'infrastructure, il gère ou sous-traite une cafétéria, etc.
  • il assure la promotion de l'activité du centre
  • il développe un projet sportif, le coordonne et l'anime
  • il gère les ressources financières et maintient le budget en équilibre
  • il organise des manifestations sportives
  • il établit des budgets prévisionnels
  • il détermine les assurances liées à la direction du centre sportif et à la vie de ce centre
  • il réalise des journées événementielles
Ce gestionnaire est donc responsable des tâches administratives, du personnel et du matériel. A bien des égards, il réalise un travail de chef d'entreprise. Pour bien exercer son métier, il doit parfaitement maîtriser l'environnement institutionnel du sport : les différents échelons du pouvoir et leurs compétences en matières sportives, les pouvoirs subsidiants, les structures provinciales et communales, la réglementation des infrastructures et pratiques sportives, etc. mais il doit aussi connaître tous les éléments nécessaires à la maintenance quotidienne d'une infrastructure (l'entretien technique, le nettoyage, le chauffage, la ventilation, la sonorisation l'éclairage, l'économie d'énergie, l'entretien extérieur).
 

Compétences & actions

  • Connaissances en gestion et en administration
  • Maîtrise des lois, décrets et réglementations des infrastructures et pratiques sportives
  • Connaissances en comptabilité, assurance et en marketing
  • Notions de secourisme
  • Appréhender l'environnement institutionnel du sport
  • Evaluer, concevoir et aménager un centre sportif
  • Gérer la maintenance quotidienne d'une infrastructure
  • Gérer l'utilisation optimale des locaux
  • Gérer et coordonner le personnel d'un centre
  • Gérer la sécurité du personnel et des utilisateurs du centre

Savoir-être

  • Polyvalence
  • Qualités relationnelles, aussi bien avec le personnel de l'infrastructure qu'avec ceux qui l'occupent et avec les partenaires extérieurs
  • Disponibilité et souplesse d'horaires : un problème technique urgent à régler peut survenir à n'importe quel moment
  • Sens des responsabilités
  • Sens de l'organisation, notamment pour ce qui concerne l'organisation du planning des activités du centre
  • Rigueur et précision
  • Sens de la négociation lorsqu'il s'agit de traiter avec des clubs désireux d'occuper le centre ou des fournisseurs de matériel

Cadre professionnel

Le gestionnaire travaille soit au sein d’une infrastructure privée ou d’une infrastructure publique. En fonction de la taille de son centre, il peut être aidé dans ses tâches par une équipe plus ou moins conséquente (secrétaire, comptable, etc.). Certains ouvrent eux-mêmes leur propre infrastructure.

Depuis sa création en 1979, l’Association des Etablissements Sportifs (A.E.S.) regroupe, représente, défend les intérêts de certains centres sportifs des communautés française et germanophone et poursuit plusieurs objectifs parmi lesquels :

  • exercer une mission de conseil auprès des centres sportifs reconnus ou qui souhaitent solliciter leur reconnaissance, ainsi qu’auprès du Gouvernement de la Communauté française
  • aider à une mise en place et à une amélioration constante de la gestion et du fonctionnement des infrastructures sportives

Elle s’intéresse aussi à tout ce qui concerne la reconnaissance et le subventionnement des centres sportifs. En plus des aides et services personnalisés, l'A.E.S. organise toute une série d'activités telles que des formations, des colloques, des journées d'études et des voyages. Ces activités ont toujours un double but : informer les participants sur des thèmes d'actualités et réunir le temps d'une journée les gestionnaires de centres sportifs, les communes et les firmes actives dans le milieu, afin que chacun se rencontre et échange ses expériences et ses conseils.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.