Siep Logo

Sous-fiche de Infirmier·ère en soins généraux

Infirmier·ère spécialisé·e en imagerie médicale

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec SRI - Mise à jour 13/11/2019

L’infirmier spécialisé en imagerie médicale diagnostique et interventionnelle (IMDI) assure la prise en charge du patient tant sur le plan technique que relationnel.

L’infirmier réalise les examens demandés par le médecin. Ceux-ci peuvent être très variés : analyse du cerveau, de la colonne vertébrale ou des articulations grâce à une IRM[1] ; détection d’infections ou de tumeurs grâce à un scanner ; recherche visuelle de la cause d'un trouble par la technique de l’endoscopie[2] ; étude de la structure d’un organe et détection d’éventuelles anomalies grâce à la scintigraphie[3] ; étude des organes internes (abdomen, reins, foie, vaisseaux sanguins, etc.) par le biais de l’échographie[4] ; étude du squelette, des articulations, des poumons ou de l'abdomen par radiographie, etc.

Il aide ensuite le médecin à établir le diagnostic en lui fournissant toutes les informations nécessaires issues des examens réalisés.

Le métier comporte un aspect technique important puisqu’il faut positionner correctement le patient, manipuler différents appareils ainsi que des outils informatiques, enregistrer et imprimer les images. Mais il faut aussi gérer la médication et les différents produits qui peuvent être administrés au patient, en fonction des examens pratiqués.

L’infirmier réalise aussi tous les soins infirmiers liés à l’imagerie médicale tels que la pose de pansements, le placement d’une voie veineuse, la surveillance des appareils de mesure, la gestion de la douleur, etc.

Il est en contact permanent avec les patients et occupe un important rôle d’information et d’accompagnement.

L’infirmier en imagerie médicale est le garant de la sécurité du patient et s’assure que ce dernier soit dans les meilleures conditions possibles pour réaliser l’examen ou recevoir le traitement.

Il veille aussi à l’application des principes ALARA[5] qui ont pour objectif de réduire au maximum la dose de rayonnements subis par le personnel des services radiologie.

[1] Imagerie par résonance magnétique.

[2] L'endoscopie consiste à introduire une caméra dans l'organisme. 

[3] Méthode d'imagerie médicale qui consiste à administrer au patient une substance radioactive, qui se fixe sur l’organe à explorer. Une caméra va ensuite enregistrer le rayonnement émis par l’organe.

[4] L'échographie est une technique d'exploration de l'intérieur du corps basée sur les ultra-sons.

[5] Acronyme anglophone de ''As Low As Reasonably Achievable'' qui se traduit par ''Aussi basse que raisonnablement possible''. Le principe ALARA est un des principes de base de la protection contre les rayonnements ionisants.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en sciences infirmières et biomédicales
  • Planifier les interventions
  • Exécuter les examens prescrits par le médecin
  • Maîtriser l’utilisation de l’appareillage spécifique
  • Réaliser des prestations techniques
  • Analyser et interpréter des données
  • Évaluer la démarche et le résultat des interventions
  • Rédiger des rapports
  • Informer et soutenir le patient et ses proches
  • Collaborer avec son équipe et communiquer avec les autres professionnels de la santé
  • Suivre les règles de sécurité et d’hygiène
  • Respecter le patient, la confidentialité, la législation et les réglementations en manière de radioprotection
  • S’adapter à l’évolution constante des techniques et technologies

Savoir-être

  • Empathie, écoute et sens du dévouement
  • Communication aisée
  • Patience
  • Ouverture d’esprit et tolérance
  • Prise de recul
  • Maîtrise de soi
  • Rigueur et précision
  • Sens de l’observation
  • Capacité d’adaptation, réactivité
  • Résistance physique
  • Excellente santé

Cadre professionnel

L’infirmier spécialisé en imagerie médicale travaille en équipe pluridisciplinaire (technologues, radiologues, physiciens, cardiologues, oncologues, etc.) et preste selon des horaires flexibles (journées, soirées, week-ends, nuits).

C’est un métier qui comporte certains risques puisque le professionnel est constamment exposé aux rayonnements produits par les appareils.

Conditions requises

L’exercice de cette profession nécessite d’être titulaire d’un visa délivré par le SPF Santé publique ainsi que d’un numéro INAMI.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.