Siep Logo

Technicien·ne du froid et climatisation

Technique & industrie / Chaud & froid
Bâtiment & construction / Equipement & parachèvement

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Mise à jour 30/07/2015

Le technicien du froid peut travailler à la conception, au montage, au réglage, au dépannage, et à la maintenance (préventive et curative) d'installations frigorifiques industrielles ou commerciales et de conditionnement d'air. Ses choix et son niveau d'études conditionneront certains des débouchés.

Il s'agit d'un travail excessivement varié puisque le secteur du froid couvre un nombre important d'activités diverses. Néanmoins, beaucoup de ces techniciens interviennent sur l'installation et la maintenance des systèmes de climatisation, de réfrigération, de chambres froides, de pompes à chaleur, etc.

En résumé, les tâches qu'il sera amené à effectuer sont :

  • concevoir une installation frigorifique commerciale ou industrielle (réaliser un relevé sur site pour tenir compte des caractéristiques des bâtiments, décrire et justifier les systèmes frigorifiques à mettre en œuvre, choisir une isolation appropriée, etc.)
  • monter et mettre en service les commandes d'une installation frigorifique commerciale ou industrielle (lire et interpréter les schémas électriques, les adapter en fonction des besoins du chantier, monter et câbler un tableau électrique)
  • assurer les raccordements mécaniques et fluidiques
  • monter, mettre en service et régler une installation frigorifique commerciale ou industrielle (identifier l'emplacement approprié pour le socle selon les plans ou les directives du bureau d'études ou du constructeur, préparer et épingler les conduits avant l'intervention du soudeur agréé, mettre en place le matériel nécessaire en fonction des contraintes architecturales, des plans et du cahier des charges...)
  • assurer la maintenance et la réparation d'une installation frigorifique commerciale ou industrielle (défini et appliquer une méthode de contrôle, lire et interpréter les résultats des mesures frigorifiques et électriques, vérifier l'état physique des éléments, la corrosion, la propreté du condenseur et de l'évaporateur, la dégradation, le dégivrage, etc.).

Il peut également intervenir plus spécifiquement au niveau de la chaine du froid. Dans ce cas, il a pour mission de faire en sorte qu'un produit frais reste à la bonne température tout au long de son cheminement depuis ses matières premières initiales jusqu’à sa consommation finale, en passant par toutes les étapes de stockage et de transport.

 

Compétences & actions

Le technicien du froid doit savoir lire et interpréter les schémas et plans de circuits électriques, hydrauliques, frigorifiques et autres fluides (liquides ou gazeux), mécaniques, etc. Il maîtrise toute une série de procédés de soudage afin d'assembler les différents conduits et tubes et effectuer les raccordements entre les éléments (dans certains cas, il travaillera avec un soudeur chevronné).

Il doit justifier de très bonnes connaissances en électricité pour effectuer le câblage et le raccordement de l'installation électrique, et avoir une bonne connaissance en mécanique afin d'intervenir sur les composants.

Il doit comprendre les différents phénomènes physiques inhérents aux installations frigorifiques et de conditionnement d'air.

Beaucoup de documents techniques étant rédigés en anglais, il doit être capable de comprendre et d'utiliser le vocabulaire technique.

Savoir-être

  • Travailler de manière autonome
  • Assumer des responsabilités d'encadrement et de coordination
  • Savoir travailler en équipe
  • Avoir un esprit logique
  • Etre méthodique
  • Faire preuve de beaucoup d'organisation
  • Savoir planifier son travail
  • Faire preuve de résistance au stress
  • Savoir travailler dans l'urgence
  • Être réceptif aux innovations technologiques
  • Être respectueux de l'environnement
  • Avoir un bon contact avec la clientèle
  • Suivre des formations continuées

Cadre professionnel

Selon le niveau de formation et l'expérience acquise, il pourra travailler en bureau d'études d'une société de conception, à la fabrication et au montage du matériel, à l'installation et à la maintenance du matériel (type de fonction la plus répandue) ou éventuellement comme technico commercial.

Les secteurs professionnels sont eux aussi variés : les constructeurs d’équipements frigorifiques ou de climatisation, les entrepôts frigorifiques, l’industrie agro-alimentaire, la restauration collective, les supermarchés, les laboratoires pharmaceutiques, les halls de sport, les patinoires, le génie climatique et de la réfrigération.

Il travaille soit en atelier, soit sur chantier. Il est susceptible de prester des horaires de jour et de nuit, en régime de pauses et d'effectuer des gardes.

Les techniques du froid et de la climatisation font de plus en plus appel à l'automatisation, à l'électronique et aux nouveaux matériaux dans le cadre de la politique pour le respect de l'environnement et la lutte contre la consommation excessive d'énergie.

Les barèmes peuvent varier en fonction du secteur d'activité. La rémunération d'un professionnel expérimenté peut atteindre 15 à 16 € brut de l'heure.

Conditions requises

L'exercice du métier d'installateur/installatrice frigoriste en tant qu'indépendant est réglementé. 

Autres appellations : Technicien·ne de la chaine du froid, Monteur·monteuse frigoriste, Technicien·ne en équipements thermiques, Technicien·ne en climatisation et conditionnement d'air, Frigoriste, Conducteur·rice d'installation de réfrigération
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.