Siep Logo

Linguiste

Lettres Culture / Lettres

Code Riasec IAS - Mise à jour 20/06/2014

Le linguiste étudie le langage humain, son origine, sa structure et son évolution. Son travail consiste donc essentiellement en une analyse et une interprétation scientifique des caractéristiques des langues en général ou d'une langue particulière, dans ce dernier cas en tenant compte des régions, des registres de langue et des époques. Il analyse et décrit les langues, anciennes et modernes, en s'attachant aux sons (phonétique et phonologie), aux mots et aux relations qu'ils entretiennent dans la phrase (morphologie, syntaxe)etaux modes de signification des mots et des textes (sémantique, pragmatique, analyse du discours).

Concrètement, le linguiste peut chercher l'origine d'un mot et en réaliser la définition, étudier l'accent de la population d'une région, rédiger un essai de grammaire d'une langue peu connue, analyser l'usage de certaines expressions, compiler le vocabulaire utilisé dans un secteur précis (par exemple le secteur scientifique), calculer la fréquence d'un mot particulier utilisé dans un discours, etc. Il procède pour cela à des recherches poussées et à des observations, croise différentes sources documentaires et recourt à ses connaissances linguistiques.

Il participe notamment à la rédaction de dictionnaires, de grammaires, de guides en tous genres et il peut aussi être sollicité pour développer toutes les formes de communication entre l'homme et la machine, à l'oral (transformation d'un SMS en un message vocal, reconnaissance de la voix par l'ordinateur, synthèse vocale, etc.) comme à l'écrit (traduction automatique, correcteur orthographique, résumé automatique).

Les langues évoluant sans cesse et étant influencées par les phénomènes de société, il procède régulièrement à une mise à jour de ses données en ajoutant ou remplaçant de nouveaux mots ou expressions passés dans l’usage courant (anglicismes, régionalismes, sigles, etc.)

Avec l'étude du langage, le linguiste approche de nombreuses disciplines liées au fonctionnement de l'esprit humain. Par exemple, la psychologie, les neurosciences (pour comprendre comment s'acquiert le langage chez l'enfant, quelles sont les pathologies liées à la parole, etc.), la sociologie (pour connaître le rôle de la langue dans les sociétés et la variété de ses usages), la philosophie (quelle est la signification du langage ?), etc.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser la langue française (grammaire, vocabulaire, phonétique, etc.)
  • Posséder de très bonnes connaissances en linguistique, étymologie [1], lexicologie [2], sémantique [3], etc.
  • Connaître l'une ou l'autre langue étrangère
  • Posséder d’excellentes capacités rédactionnelles
  • Vulgariser des informations
  • Effectuer des recherches documentaires
 
[1] Science qui a pour objet la recherche de l’origine des mots d’une langue donnée, et la reconstitution de l’ascendance de ces mots (Larousse)
[2] Partie de la linguistique qui étudie le fonctionnement des composantes lexicales de la langue et leurs relations avec les autres composantes linguistiques et avec les milieux d’élocution (Larousse)
[3] Etude du sens des unités linguistiques et de leurs combinaisons (Larousse)

Savoir-être

  • Curiosité
  • Capacité d'analyse, esprit de synthèse
  • Rigueur, précision
  • Esprit logique
  • Patience
  • Autonomie
  • Sens de l'organisation
  • Goût pour le travail en équipe

Cadre professionnel

Le linguiste est d'abord un chercheur qui travaille soit dans un organisme de recherches, soit à l'université où il enseigne. Cette profession est aussi particulièrement prisée auprès des entreprises publiques ou privées, dans les sociétés d'édition de logiciels (spécialisées dans la recherche d'information, de traduction, de dictionnaire électronique, d'apprentissage des langues, d'aide à la rédaction, de reconnaissance et de synthèse vocale…), dans les télécommunications, etc. Il joue également un rôle important dans l'élaboration de manuels d'apprentissage des langues. Il peut aussi être spécialisé dans l'ethnolinguistique et dans ce cas aller recueillir des données dans des contrées lointaines.

Autres appellations : Lexicographe, Phonologue, Sémanticien·ne, Syntacticien·ne, Terminologue

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.