Siep Logo

Agent·e des forêts

Environnement & nature / Animaux
Environnement & nature / Bois & forêt

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RIE - Mise à jour 25/11/2015

L’agent des forêts est chargé d’assurer des missions pratiques, administratives et de police, dans les domaines de la forêt mais aussi de la chasse, de la pêche et de la conservation de la nature, en concertation avec les milieux concernés.

Il élabore les plans d’aménagement des forêts et les règles d’exploitation de travaux, dans le respect du Code forestier. Il coordonne et mène également des actions sur l’ensemble de son territoire afin de garantir l’application de la loi sur la Conservation de la Nature et du décret sur les parcs naturels dont il s’occupe. Il assure enfin la mise en application et le respect de la loi sur la chasse et la pêche, élabore des projets de réglementation sur ces thèmes avec les acteurs concernés et coordonne la mise en œuvre des plans de gestion piscicole et halieutique [1]. Il est également chargé de gérer les piscicultures domaniales et participe au recensement, au suivi, à la préservation et à l’amélioration du caractère sauvage ainsi qu’à l’évaluation de l’impact des espèces concernées sur le milieu.

L’agent des forêts possède la qualité d’officier de police judiciaire (OPJ) à compétence restreinte. Dans ce cadre, il est habilité à sanctionner les délits portant atteinte aux propriétés rurales et forestières dont il a la charge. Il assure aussi des missions de sensibilisation au respect de la nature et de la faune lors de journées spécifiques, la création de brochures destinées au public, etc. La rédaction de rapports et la participation à des réunions font aussi partie de son quotidien.

[1] La gestion halieutique peut être définie comme « la science de l'exploitation des ressources vivantes aquatiques ». Elle s’intéresse aux différents modes d’exploitation et de gestion (pêche, aquaculture) des espèces vivantes (végétales ou animales) exercés dans tous les milieux aquatiques (mer et eau douce). (Wikipédia)

 

Compétences & actions

  • Posséder de solides connaissances cynégétiques[1], piscicoles et halieutiques
  • Connaître et appliquer les législations en vigueur en matière de code forestier, de chasse et de pêche
  • Bien connaître le territoire qui lui est confié
  • Porter l’uniforme officiel
  • Manier une arme (posséder le permis de port d’arme)
  • Rechercher et constater les infractions
  • Assurer une surveillance permanente
  • Rédiger des rapports, procéder à des classements

[1] De la chasse.

Savoir-être

  • Intérêt pour la nature, la faune, le travail en plein air
  • Sens de l'observation
  • Goût pour le travail en solitaire, autonomie
  • Bonne condition physique
  • Habileté manuelle
  • Sens de l’organisation
  • Disponibilité
  • Sens du contact, diplomatie, pédagogie
  • Fermeté
  • Patience

Cadre professionnel

L’agent des forêts doit être prêt à intervenir de jour comme de nuit, les week-ends, et par tous les temps. Il effectue son travail sur un territoire spécifique: il peut s’agir de forêts domaniales appartenant aux Régions, aux communes et aux provinces, centres publics d’aide sociale, fabriques d’église, etc. Sur le terrain, les administrations forestières sont divisées en Directions régionales, en Cantonnements et en triages.

Certains peuvent se spécialiser dans un domaine ou une espèce animale en particulier : chasse, ornithologie, pêche, insectes, etc. De même, le travail peut varier d’un territoire à un autre (davantage tourné vers la production de bois, l’accueil du public et la surveillance, etc.).

En Wallonie, l’agent des forêts est un fonctionnaire faisant partie du Département Nature et Forêts (DNF) du Service public de Wallonie (SPW). Le DNF est composé de trois directions : Ressources forestières, Nature et Chasse et Pêche.

A Bruxelles, on retrouve des agents techniques forestiers au sein de l’administration de l’environnement et de l’énergie de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement - IBGE, qui dispose d’un département Forêt au sein de la sous-division Forêt et Nature.

Conditions requises

Pour se présenter au concours de recrutement organisé par le Selor, le candidat doit remplir plusieurs conditions :

  • être porteur d’un des diplômes ou certificat délivré dans une section appartenant au secteur agronomie, groupe sylviculture ;
  • être de nationalité belge ;
  • avoir le permis de conduire B ;;
  • avoir 18 ans accomplis ;
  • disposer d’un casier judiciaire vierge et de l’aptitude médicale exigée pour la fonction.
Autres appellations : Agent·e forestier·ère, Agent·e technique forestier·ère, Garde forestier·ère, Préposé·e forestier·ère

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.