L’architecte d’intérieur apporte son aide et ses conseils, afin d’optimiser ou d’agencer des projets d’aménagement intérieur, pour des espaces résidentiels, institutionnels, commerciaux ou industriels. Afin de concevoir des projets agréables, esthétiques et fonctionnels, il compose des espaces avec différents volumes, tout en tenant compte des contraintes techniques telles que les matériaux utilisés, les économies d’énergie ou encore l’acoustique. 

Souvent assimilé au décorateur, l’architecte d’intérieur remplit pourtant des missions qui vont au-delà de la décoration à proprement parler (même si, selon les contrats, il peut également se charger de cette dernière). Il réalise notamment un métrage et métré de la superficie, restructure l’espace pour l’adapter aux besoins, recherche des matériaux… 

L’architecte d’intérieur modifie généralement la structure, les volumes d’un espace (agrandissement de pièces, création de cloisons, suppression de murs, etc.). Il travaille en collaboration avec un bureau d’études ou un architecte lorsqu’il s’agit de toucher à la structure porteuse du bâtiment. Il doit aussi prendre en compte la lumière, les couleurs, etc., et peut être amené à créer du mobilier ou des objets.

Tout comme l’architecte, après avoir pris connaissance des désirs et du budget du client et informé ce dernier sur les contraintes éventuelles (notamment en termes de réglementations), il élabore un projet sous forme d’esquisses, de plans, de descriptifs... et en calcule le coût. Il procède à plusieurs appels d’offres et choisit les professionnels qui interviendront. Il soumet le projet au client et, s’il est accepté, en établit la programmation et coordonne les interventions des différents corps de métiers (électriciens, peintres, carreleurs, plombiers, etc.). Il assure ensuite la surveillance et le suivi des travaux.

 

Compétences & actions

  • Avoir de solides connaissances en histoire de l’habitat, en décoration et en techniques des matériaux 
  • Posséder des notions en architecture 
  • Posséder des aptitudes en dessin
  • Utiliser et maîtriser des logiciels d’infographie (2D, 3D, DAO, CAO)
  • Posséder une bonne mémoire visuelle
  • Pouvoir concilier aspects techniques et esthétiques
  • Se représenter les espaces, les volumes en trois dimensions
  • Se renseigner sur un espace et en comprendre l’usage et les usagers
  • Réaliser des métrés et métrages précis
  • Maîtriser les formules mathématiques et géométriques
  • Réaliser des estimations budgétaires et un planning, et les respecter
  • Se tenir informé des évolutions du métier
  • Diriger une équipe

Savoir-être

  • Sens artistique, esthétique
  • Gout pour le travail en équipe
  • Capacité d’adaptation
  • Sens de l’écoute
  • Bonne communication
  • Créativité
  • Curiosité
  • Flexibilité
  • Rigueur
  • Bonne organisation
  • Esprit d’analyse et de synthèse

Cadre professionnel

L’architecte d’intérieur peut exercer à titre libéral ou comme salarié d’une agence, d’un bureau d’architecture, d’un bureau d’études ou d’une boutique de décoration. Outre les particuliers, différents secteurs ont recours à ses services : musées, restaurants, hôtels, boutiques, entreprises, expositions, lieux publics, domaines du spectacle et de la télévision, etc.

L’architecte d’intérieur est amené à se déplacer fréquemment entre son bureau et les chantiers. Ses horaires dépendent fortement des délais des projets et sont donc irréguliers. L’architecte d’intérieur travaille généralement en étroite collaboration avec l’architecte et le décorateur. En tant qu’indépendant, son salaire représente souvent un pourcentage du cout total du projet.

Autres appellations : Aide technique en aménagement d'intérieur

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.