Siep Logo

Audiologiste

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec ISE - Mise à jour 04/09/2018

L’audiologie est un terme générique qui désigne plusieurs professions paramédicales spécialisées dans le domaine de l’audition.

L’audiologue travaille en milieu clinique, en collaboration avec un médecin oto-rhino-laryngologiste. Il exécute la partie technique de l’évaluation de l’audition et de l’équilibre, à l’aide de tests psycho-acoustiques et électro-physiologiques. Il remet ensuite les résultats de ces tests techniques au médecin, qui pose le diagnostic et établit le plan de traitement pour le patient. L’audiologue évalue donc les fonctions auditives d’une personne mais peut aussi intervenir dans la prévention de traumatismes sonores, la protection de l’audition et participer à des programmes de dépistage de la surdité, par exemple chez les nouveau-nés.

L’audicien travaille principalement en centre auditif. Il pratique la correction de la fonction auditive déficiente grâce à des dispositifs mécaniques, électroacoustiques et électroniques. Sur base d’une prescription médicale fournie par un médecin oto-rhino-laryngologiste, l’audicien recommande des prothèses auditives ou implants cochléaires adaptés à la situation du patient. Dans le cadre d’une démarche thérapeutique, il peut ensuite effectuer divers réglages sur cet appareillage en tenant compte des besoins de la personne mal-entendante. Il développe également des systèmes de protection contre les nuisances sonores, protège la fonction auditive, délivre et conseille certaines aides techniques à la communication (systèmes vibrants ou lumineux, connexion directe des aides auditives aux appareils tels que télévision, téléphone portable, etc.) ainsi que des systèmes électroniques externes d’amplification de la voix.

Ces professionnels interviennent non seulement auprès de la personne atteinte mais aussi auprès de son entourage et sont amenés à travailler en collaboration avec d'autres professionnels (logopèdes, psychologues, travailleurs sociaux, etc.).

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances en anatomie, physiologie et pathologie du système audio-vestibulaire et des voies aériennes supérieures ainsi qu’en psychologie du développement et en gérontologie
  • Connaître les principes de la physique (acoustique, électroacoustique) et de la phonétique
  • Maîtriser les instruments de mesure
  • Suivre les développements technologiques (implant cochléaire, appareils auditifs numériques, etc.)
  • Respecter la déontologie
  • Accueillir et conseiller les personnes présentant des troubles de l’audition
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire
  • Avoir des connaissances en gestion (travail d’indépendant)

Savoir-être

  • Patience
  • Contact aisé
  • Discrétion
  • Précision, rigueur
  • Psychologie, respect, tact
  • Capacité d’adaptation

Cadre professionnel

Les audiologues et les audiciens peuvent être salariés au sein d’hôpitaux, de centres auditifs et de réadaptation mais peuvent également travailler comme indépendants en consultation privée ou dans un commerce spécialisé. Ils évoluent généralement au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en étroite collaboration avec d’autres professionnels comme les logopèdes, les médecins, les psychologues…

Conditions requises

Les audiologues et audiciens font l’objet d’une réglementation légale en Belgique (Arrêté royal du 4 juillet 2004). Une demande d’agrément, obligatoire, doit être effectuée auprès d’une des Communautés afin de pouvoir exercer. Si les deux professions sont exercées par la même personne, une demande d’agrément pour chaque profession doit être effectuée. Par contre, les audiologues et audiciens agréés par l’INAMI ne doivent pas faire de demande d’agrément supplémentaire.

Autres appellations : Pédo-audiologiste, Audioprothésiste

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.