Siep Logo

Danseur/danseuse

Culture / Musique et danse

Code Riasec AIS - Mise à jour 23/07/2012 - Fiche 476

Le danseur professionnel interprète, seul ou avec d’autres danseurs, des chorégraphies de différents styles, suivant ses affinités et sa formation (classique, moderne, contemporaine, jazz…). Avant de présenter un spectacle, le danseur procède à des recherches, répète, s’entraîne en permanence afin de donner une forme aux gestes et aux sentiments imaginés par le chorégraphe. 

En tant qu’interprète, le danseur a le souci de respecter la chorégraphie donnée et s’investit complètement pour donner le meilleur de lui-même pour l’oeuvre dans laquelle il est engagé. On remarque aujourd’hui, dans les compagnies contemporaines, que les chorégraphes font de plus en plus appel à la créativité des danseurs. Ceux-ci deviennent des collaborateurs de création. Pouvoir improviser de manière personnelle tout en étant guidé est une qualité importante pour le danseur contemporain.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les différentes techniques de danse
  • Exécuter parfaitement (d'un point de vue technique mais aussi du point de vue de l'interprétation) les pas demandés par le chorégraphe 
  • S'entraîner quotidiennement 
  • Mémoriser les pas et les différentes figures 
  • Transmettre une émotion
  • Faire preuve d'une très bonne résistance à l'effort 
  • Pouvoir improviser au besoin
  • Parler anglais (langue utilisée dans les compagnies qui accueillent plusieurs danseurs étrangers)
  • Pratiquer le chant, les techniques de cirque et de comédie sont des atouts

Savoir-être

  • Passion pour la danse, le mouvement
  • Goût pour le travail en équipe
  • Capacité d'écoute
  • Disponibilité (répétitions et tournées), flexibilité, adaptabilité
  • Sens de l'observation et du mimétisme
  • Sens du rythme et oreille musicale
  • Créativité
  • Rigueur
  • Perfectionnisme et persévérance
  • Dynamisme et énergie
  • Excellente condition physique
  • Très bonne hygiène de vie et autodiscipline
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Tout comme celle du musicien ou du chanteur, la carrière du danseur varie en fonction du style de danse pratiqué. Pour augmenter ses chances de travail, il est préférable qu’il puisse facilement s’adapter à de nouveaux styles. Il doit parfois passer de nombreuses auditions pour intégrer une compagnie et une fois accepté, il doit encore prouver tous les jours qu’il est un excellent danseur car la concurrence est rude. Le milieu fonctionne aussi beaucoup par bouche-à-oreille, il faut donc se faire connaitre partout.

Le domaine ne favorise pas non plus la stabilité de l’emploi puisque le danseur va souvent passer de compagnie en compagnie et seules les grosses compagnies peuvent faire signer un contrat de longue durée. Au gré des contrats, le danseur est amené à se déplacer en tournée, en Belgique et à l’étranger. La disponibilité totale exigée par son métier le contraint à des sacrifices importants quant à sa vie privée. Le danseur peut également se tourner vers l’enseignement et la chorégraphie.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Néanmoins, dans l'enseignement secondaire, il est possible de se diriger vers la danse via les filières artistique et technique de transition. Par ailleurs, suivre une formation en danse au sein d'une académie est conseillé de façon à acquérir un bon niveau et à obtenir des certificats de réussite. Des établissements privés peuvent également proposer un cursus en danse ainsi que des établissements d'enseignement supérieur en Flandre.

Autres appellations : Directeur/directrice de ballet, Directeur/directrice de répétition, Répétiteur/répétitrice

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.