La logique mathématique est l’un des fondements de base de l’informatique. Les deux sciences sont d’ailleurs intrinsèquement liées. De fait, nombreuses sont les applications informatiques qui demandent l’expertise de mathématiciens. Ceux-ci sont donc au cœur du développement des nouvelles technologies qui exigent des connaissances en mathématiques de plus en plus poussées. L’informatique constitue donc un domaine intéressant pour un jeune mathématicien qui pourra ainsi travailler sur le développement de langages de programmation, la transformation de codes, la conception de robots ou d’applications pour tablettes tactiles (iPad, iPhone) et smartphones ! Mais il pourra également développer des applications industrielles concrètes. Ainsi, par exemple, dans le secteur aéronautique, il créera des applications informatiques pour gérer l’alimentation en carburant ou le freinage des avions ; au sein d’une industrie automobile, il développera des outils de simulation pour la conception du pneumatique, ce qui permettra de trouver le meilleur compromis entre usure, adhérence et bruit, etc.

Sa double compétence (math et informatique) lui permettra de mener des missions d’études ou de recherches en calcul scientifique mais aussi de concevoir et/ou d’améliorer des algorithmes sophistiqués de représentation de réseaux informatiques, de détecter des erreurs et d’y apporter des solutions en utilisant différents outils mathématiques.

Une autre de ses activités consistera à proposer du conseil et des outils d’aide à la décision.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les concepts avancés de mathématiques et d’informatique
  • Développer des programmes et logiciels informatiques
  • Aborder des projets à un haut niveau d’abstraction
  • Lire et parler anglais

Savoir-être

  • Esprit matheux, goût pour les chiffres
  • Intérêt pour les technologies et outils informatiques
  • Capacités de raisonnement
  • Rigueur et méthode
  • Précision
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Réactivité
  • Patience
  • Autonomie
  • Sens de l’organisation

Cadre professionnel

Ce mathématicien spécialisé fait carrière dans les secteurs de l’informatique, de l’administration, de l’industrie (aéronautique, automobile ou autres), auprès d’éditeurs de logiciels et de sociétés de services en ingénierie informatique, des entreprises, des banques, des assurances, du service public ou encore dans des centres de recherches. Après quelques années en développement d’applications, ces mathématiciens évoluent généralement vers la gestion de projets informatiques.

Autres appellations : Mathématicien·ne informaticien·ne scientifique, Mathématicien·ne spécialisé·e en informatique

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.