Le médiateur interculturel a principalement deux fonctions : l’interprétation de messages de différents interlocuteurs et la liaison entre deux mondes culturels. Il est celui qui rend compréhensibles, de manière bilatérale, les représentations culturelles, les valeurs et les normes qui y sont associées. Pour ce faire, il a pour rôle de les révéler, de les expliquer, de les mettre en relations. En fait, la médiation donne un sens à ce qui suscite beaucoup d'incompréhension, de malentendus et même de suspicion.

Les interventions peuvent concerner des personnes isolées ou des groupes D’une manière générale le champ d’action s'étend à tous problèmes de communication dans lesquels interviennent des facteurs culturels. Le médiateur interculturel contribue ainsi à rapprocher les hommes au lieu de les isoler dans des aires culturelles, au propre et au figuré, qui sans cela n’ont de cesse que de trouver leurs limites d’exclusion et d'effacer la richesse de la diversité culturelle.

Voici quelques exemples de médiations interculturelles :

  • un enseignant demande à rencontrer les parents d’un élève. Il s’étonne que ce soit l’oncle de ce dernier qui vienne au rendez-vous. Dans cas, le médiateur lui expliquera que cette famille vient d’une culture dans laquelle le frère de la mère est responsable des enfants de ses sœurs.
  • une assistante sociale s’étonne que M. X ait épousé la sœur de sa femme décédée. Ici le médiateur expliquera que c’est une règle morale dans sa culture et qu’elle est très respectée.
  • un médecin ne comprend pas les réticences d’une future maman à parler de sa grossesse. Le médiateur va lui expliquer que dans la culture originelle de cette femme, il est tabou de parler d’un enfant à naître. Par son intermédiaire le médecin fera expliquer le sens de ses questions et la notion de protection. Cette notion, la future mère peut l’intégrer puisque c’est justement « par protection » de l’enfant qu’elle se refusait à parler.

Les interventions peuvent concerner des personnes isolées ou des groupes mais autant les personnes en difficultés que celles qui interviennent auprès d’elles. D’une manière plus générale le champ d’action s'étend à tous problèmes de communication dans lesquels interviennent des facteurs culturels. Le médiateur interculturel contribue aussi à rapprocher les hommes au lieu de les isoler dans des aires culturelles, au propre et au figuré, qui sans cela n’ont de cesse que de trouver leurs limites d’exclusion et d'effacer la richesse de la diversité culturelle.

 

Compétences & actions

  • Excellentes connaissances des langues étrangères
  • Connaissances des rites et coutumes d'une ou plusieurs cultures

Savoir-être

  • Excellente mémoire
  • Ouverture d’esprit
  • Sensibilisation aux langues et à leur apprentissage
  • Vivacité d’esprit
  • Souplesse d’expression et sang-froid
  • Avoir un intérêt marqué pour le social
  • Diplomatie
  • Sens relationnel.

Cadre professionnel

Le médiateur interculturel se retrouve dans les services d'aide d'intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère, mais aussi dans les hôpitaux, les organismes d’insertion socioprofessionnelle, l’enseignement, les actions liées aux contrats de sécurité et autres plans sociaux intégrés.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.