Les arbres naissent puis grandissent pendant plusieurs années dans une pépinière avant d’être vendus. Conifères, arbustes d’ornement, arbres fruitiers et forestiers, peu importe leur espèce, tout commence ici. Le pépiniériste multiplie, plante, entretient, récolte et conditionne les arbres. Il prélève des boutures sur les souches d’arbre et les repique. Il choisit les sols et les substrats, attentif aux conditions pédoclimatiques requises (humidité, climat, structure du sol, etc.). Il place les plantes dans des serres, des pots ou en pleine terre. Il veille sur la croissance des arbres. Il les abreuve, les nourrit, les soigne et les traite, de saison en saison, d’année en année. Il repère les éventuelles carences, les maladies, la présence de plantes opportunistes, de ravageurs ou de parasites animaux et y remédie par la lutte intégrée ou à l’aide de produits chimiques. Dans ce cas, il effectue les calculs nécessaires pour connaitre les quantités de produits nécessaires. Il les taille et les élague pour assurer leur bonne croissance et pour leur donner la forme désirée. Il place des tuteurs. Certains gestes requièrent de l’expérience, de la précision et du savoir-faire. Il bêche, laboure, herse , bine , scarifie , désherbe, arrose, effeuille, ébourgeonne, pince, repique, rempote et transplante. Il pratique la multiplication de ses arbres par marcottage , bouturage , division ou greffe. Il entretient, répare et nettoie les installations et le matériel. Au besoin, il effectue de petits travaux de maçonnerie, de menuiserie, de plomberie, de chauffage, de soudure, d’électricité ou de vitrage.

A la fois technicien et commercial, le pépiniériste accueille les particuliers et les professionnels désireux d’acquérir des arbres et des plantes. Les clients parcourent les allées de sa propriété comme ils déambuleraient dans un magasin et choisissent les espèces qu’ils veulent voir dans leur jardin. Le pépiniériste les conseille, leur explique l’entretien de chaque arbre et assure les ventes. Il conditionne, étiquette et expédie les produits qui lui sont commandés. Il peut aussi proposer des fleurs en pot, des graines et des accessoires de jardinage. S’il est chef de son entreprise, il se charge aussi des aspects administratifs, comptables et de la gestion des stocks, etc.

 

Compétences & actions

  • Connaissances en botanique et en physiologie des végétaux
  • Connaissances des techniques horticoles
  • Résistance physique
  • Manipulation et entretien des équipements (outil tracté, scarificateur, tronçonneuse, taille-haie, etc.)
  • Conduite d’un véhicule et de petits équipements horticoles
  • Connaissance du marché
  • Compétences de gestion
  • Connaissances en comptabilité
  • Gestion d’équipe
  • Maîtrise de l’outil informatique

Savoir-être

  • Respect des normes sanitaires en vigueur
  • Souci de l’environnement
  • Amour de la nature
  • Esprit d’entreprise
  • Sens de l’observation
  • Dextérité
  • Bonne condition physique
  • Bricoleur

Cadre professionnel

En plein air par tous les temps ou confiné dans des serres humides et chaudes, le pépiniériste exerce un métier physique. Ses postures sont inconfortables et il manipule des produits qui peuvent être toxiques ou allergisants. Il est souvent entouré d’une équipe et en contact avec les clients.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.