Siep Logo

Agent·e immobilier·ère

Bâtiment & construction / Immobilier

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en fonction critique en Wallonie Métier en fonction critique en Wallonie
Code Riasec ECS - Mise à jour 17/11/2020

L'agent immobilier agit à titre d'intermédiaire pour vendre ou louer des maisons, des appartements, des commerces, des bureaux ou d'autres biens immobiliers.

Avec l'accord des propriétaires, il se charge de trouver des acheteurs ou des locataires. Il définit la valeur de vente ou de location et constitue un dossier complet reprenant tous les documents nécessaires (attestation du sol, certificat de performance énergétique, etc.). Il diffuse les informations sous forme de petites annonces, avec photos à l’appui, sur Internet, les réseaux sociaux, dans la presse et au sein de son agence. 

Il fait visiter le bien immobilier aux candidats acquéreur ou locataire et leur apporte tous les renseignements utiles. Si les visiteurs sont intéressés, il mène les négociations financières et juridiques en accord avec le propriétaire. Il conseille l’acheteur sur les primes disponibles, les formes de crédit, les permis, etc. Il assiste aussi ses clients dans leurs démarches et les accompagne dans la signature du compromis de vente ou du bail. En cas de location, il effectue l’état des lieux et rédige le contrat de bail.

L’agent immobilier ne travaille pas exclusivement pour des propriétaires souhaitant vendre ou louer leur bien. En effet, il peut également recevoir des mandats de recherche d'acheteurs ou de locataires pour trouver la propriété convenant à leurs besoins. 

Lorsqu’il est responsable d’une agence immobilière, il s’occupe du travail administratif et de la gestion de son équipe (répartition des dossiers, horaires, etc.). Il peut avoir plusieurs agents immobiliers sous sa responsabilité.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser des techniques commerciales
  • Connaître le droit et l’économie liés à l’immobilier
  • Avoir des connaissances en urbanisme
  • Se tenir informé des offres et des demandes immobilières disponibles sur le marché

Savoir-être

  • Sens de l’écoute
  • Patience
  • Ouverture
  • Bonne communication
  • Organisation
  • Capacités d’argumentation et de persuasion
  • Dynamisme
  • Polyvalence
  • Bonne présentation
  • Disponibilité

Cadre professionnel

L’agent immobilier travaille comme indépendant ou comme salarié. Ses horaires sont variés. Il doit être disponible en journée, en début de soirée et le week-end pour effectuer les visites. Il peut exercer au sein d’un bureau de géomètres experts/architectes, d’une agence immobilière (classique ou en réseau, agence à vocation internationale, bureau de syndic[1], bureau de gestion de patrimoine), d’une société commerciale dédiée à la gestion d’un parc immobilier (le secteur bancaire, la grande distribution, etc.), d’une étude de notaire, d’une entreprise de construction ou de travaux publics, d’un ministère (travaux publics, cadastre, urbanisme, aménagement du territoire, etc.). Le travail s’effectue dans un bureau et sur le terrain.

[1] Un syndic d’immeubles est une personne physique ou morale désignée dans un immeuble par l’assemblée générale des copropriétaires pour prendre en charge la gestion des parties communes de la copropriété.

Conditions requises

Le titre d'agent immobilier est protégé et la fonction est réglementée par l'Arrêté royal du 30 août 2013 relatif à l'accès à la profession d'agent immobilier et complété par la Loi du 11 février 2013 organisant la profession.

L'IPI[1] gère et contrôle la profession sous tutelle ministérielle. Le rôle de l'IPI est de vérifier si l'agent travaille dans le respect des règles. Il donne des avertissements, des blâmes, des suspensions ou il radie l’agent immobilier qui ne respecte pas le code de déontologie. L’agent immobilier qui veut être reconnu paie une cotisation à l’IPI. Cette cotisation constitue un des éléments d’accès à la profession.

L’accès à la profession est ouvert à tout porteur d’un diplôme de l’enseignement supérieur d’un niveau minimal de bachelier ou d’un diplôme de formation de chef d’entreprise correspondant à la profession d’agent immobilier. 

Après avoir demandé son inscription à l'IPI comme stagiaire agréé, le jeune diplômé doit obligatoirement réaliser un test de compétences qui permet d’évaluer ses connaissances professionnelles et ses aptitudes. Il ne s’agit pas d’un examen d’entrée. En effet, cette procédure permet uniquement à l’IPI d’identifier les éventuels points à travailler du candidat. Une fois cet examen réalisé, ce dernier effectue alors un stage chez un agent agréé. A l’issue de ce stage, la passation d’un test d’aptitude pratique permet à l’IPI de vérifier si le jeune diplômé est à même d’exercer la profession d’agent immobilier conformément aux lois en vigueur et aux règles déontologiques. Une fois cette évaluation réussie, il est finalement inscrit au tableau des titulaires. 

[1] Institut professionnel des agents immobiliers.

Autres appellations : Conseiller·ère vente, Négociateur·rice immobilier·ère, Transacteur·rice immobilier·ère, Agent·e immobilier·ère - courtier·ère
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus