Siep Logo

Animateur·rice 2D-3D

Culture / Arts numériques
Communication / Multimédia & Web

Code Riasec AIR - Mise à jour 03/10/2012

Si les premières animations consistaient essentiellement en dessins réalisés à la main, l’arrivée des nouvelles technologies a permis d’étendre le champ de créativité et de proposer des animations en deux, voire trois dimensions.

L’animateur 2D/3D exerce un métier alliant à la fois créativité et savoir-faire technique. Dans le cadre d’un projet cinématographique, télévisuel ou dans le processus de conception d’un jeu vidéo, il est chargé de l’animation des éléments graphiques en deux dimensions (illusion d’un mouvement sur une surface plane) ou en trois dimensions (images mobiles avec impression de relief et de profondeur). Selon différentes techniques (superpositions d’images, fondu enchaîné, modélisation de personnages, etc.), il met en mouvement les éléments visuels dans le but d’éveiller les sens et de traduire l’expressivité des traits et la fluidité des gestes de personnages.

La réalisation d’une animation 2D passe par différentes étapes : l’animateur part généralement de modèles fixes destinés à être animés. Il représente ces modèles dans différentes positions clés et réalise ensuite les dessins intermédiaires qui s’intercalent entre les modèles clés, de façon à créer une continuité. Suivent ensuite la réalisation des décors, la colorisation, le cadrage et le montage de l’animation. Il termine par la création de fichiers numérisés au moyen de logiciels spécialisés.

L’animation en 3D est réalisée avec des images de synthèse, sur ordinateur. L’animateur crée un modèle de base, un squelette, suivant différents profils et différentes vues (modélisation). Il définit ensuite les ombres, les lumières, la texture afin de créer une image de synthèse. Afin d’animer son objet, il transmet ensuite les coordonnées des positions de départ et d’arrivée selon le déplacement souhaité. Il répétera cette étape pour chaque mouvement.

Selon les projets, il se peut que les différentes étapes d’une animation en 2D ou en 3D soient réalisées en équipe, en fonction des spécialités de chacun.

 

Compétences & actions

  • Avoir une très bonne connaissance des technologies et logiciels numériques
  • Posséder d’excellentes bases en dessin
  • Maîtriser les notions de perspective, de volumes
  • Connaître les principes de calcul de courbes, de surfaces, de déformations, etc.
  • Modéliser différentes pièces, formes, etc.
  • Effectuer des retouches lors des différentes étapes de l’animation
  • Produire un agencement cohérent
  • Se documenter sur les projets, les éléments à animer (propriétés du corps humain, par exemple)
  • Suivre l’évolution des technologies
  • S’adapter aux contraintes de production
  • Respecter des délais et travailler dans l’urgence
  • Posséder une bonne connaissance de l’anglais

Savoir-être

  • Goût pour le dessin, le graphisme
  • Intérêt pour les nouvelles technologies, l’informatique
  • Créativité, imagination
  • Précision, souci du détail
  • Persévérance, patience
  • Sens de l’observation
  • Bonne organisation du travail
  • Capacité à travailler en équipe

Cadre professionnel

La télévision, le cinéma et le Web restent les principaux débouchés réunissant le plus grand nombre de projets d’animation. Les compétences de l’animateur 2D-3D sont également très prisées dans la conception de jeux vidéo. L’animateur sera généralement amené à travailler avec différents professionnels (réalisateurs, informaticiens, graphistes, etc.). Il peut être engagé par un studio d’animation en tant que salarié ou en tant que free lance. Le travail s’effectuera dans un bureau ou éventuellement à domicile (pour les free lance). On retrouve également ce professionnel dans les domaines de l’architecture, de l’archéologie ou encore de l’aéronautique. L’ordinateur étant son principal outil de travail, il doit être prêt à passer de nombreuses heures devant son écran et veiller à adopter une position ergonomique. En fonction des modifications à apporter en cours de travail, les horaires peuvent être irréguliers.

Autres appellations : Concepteur·rice d'animation 2D/3D, Développeur·euse d'animation interactive

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.