Siep Logo

Costumier·ère, habilleur·euse

Mode Culture / Mode
Technique et métiers de l'ombre Culture / Technique et métiers de l'ombre

Code Riasec AIS - Mise à jour 13/03/2015

Le costumier conçoit, dessine et suit la confection des costumes pour des productions cinématographiques, télévisuelles ou pour des représentations de spectacles vivants (théâtre, danse, etc.). Il a donc un rôle essentiellement créatif. Dans certains cas, il se procure les costumes en les achetant ou en les louant. Il définit les styles selon le genre et le budget de production, il discute avec le réalisateur afin de dégager l’époque, l’univers des personnages, les lieux et l’interprétation à donner au projet. Il peut ensuite commencer ses recherches et proposer alors des images ou des croquis aux responsables de la production. Enfin, il peut dessiner des maquettes, proposer des échantillons de tissus et gérer toute la confection ainsi que les essayages (engagement du personnel, achat du matériel, préparation des patrons, couture, ajustements, etc.).

Il est également très proche de la personne à habiller avec laquelle il va construire le personnage en suggérant des éléments susceptibles d’améliorer son jeu (accessoires, maquillages, coiffures). Le costumier effectuera les retouches éventuelles tout au long de la représentation ou du tournage et veillera aux raccords entre les différentes scènes. Il travaillera généralement en collaboration avec le coiffeur, le maquilleur ou encore l’accessoiriste afin que tous les éléments formant le personnage coïncident. En télé, il jouera davantage un rôle de styliste en choisissant les vêtements portés par l’animateur, le présentateur, le journaliste…

L’habilleur aide les artistes à revêtir et enlever les costumes, accessoires ou postiches. Il effectue aussi quelques tâches relatives à la gestion des costumes comme le nettoyage, les retouches, le rangement, le transport, etc. Il veille à ce que les costumes soient prêts en temps voulu et qu’ils restent dans un état impeccable tout au long de la production. Il est toutefois fréquent que les fonctions de costumier et habilleur soient remplies par la même personne.

 

Compétences & actions

  • Connaître les tissus et matières
  • Maîtriser les techniques liées au stylisme, à la couture et à la fabrication
  • Avoir des aptitudes en dessin
  • Faire des recherches et se documenter
  • Se tenir au courant des nouveautés en textile et en techniques de confection
  • Organiser et superviser les essayages, les transports
  • Gérer un stock de costumes
  • Planifier et organiser son travail
  • Gérer un budget
  • Diriger une équipe

Savoir-être

  • Sens esthétique, créativité
  • Sens des couleurs, des formes
  • Soin, précision
  • Sens relationnel
  • Flexibilité et grande capacité d’adaptation
  • Patience, disponibilité
  • Rapidité, réactivité
  • Résistance au stress et résistance physique

Cadre professionnel

Le costumier peut travailler en tant que salarié pour une production, une chaine de télévision ou en tant qu’indépendant. Dans les grandes productions, il sera généralement dirigé par le chef costumier et disposera d’assistants (habilleur, couturier, modiste, etc.). Il travaille en étroite collaboration avec le maquilleur, le coiffeur, le directeur photo ou encore le scripte. Il gère seul son emploi du temps, se montre disponible et peut travailler le soir, voire la nuit. Il gère également le budget et les équipes de production de costumes. Il doit donc rester disponible pendant toute la durée du tournage.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.