Siep Logo

Représentant·e en douane

Transports & logistique / Logistique & flux de matières

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Mise à jour 17/07/2019

Les opérations d’élaboration de documents douaniers et d’enregistrement pour le transport de biens ou de marchandises sont les tâches principales du représentant en douane. Celui-ci rédige, contrôle et valide les documents nécessaires à l'import-export comme, par exemple, la déclaration en douane, les attestations pour les matières nécessitant les licences, les autorisations particulières. 

Il vérifie que les informations reprises dans la déclaration douanière soient conformes à la nature, au poids, à la valeur et à l’origine/destination de la marchandise importée ou exportée. Chaque demande est transmise via des applications en ligne à l’administration fédérale qui doit marquer son accord sur le mouvement de la marchandise ou encore sur le changement de son statut douanier. Les informations sont aussi envoyées au bénéficiaire de la marchandise pour l’informer des démarches éventuelles à opérer à l’arrivée. Le document douanier accompagnera le fret.

Un des objectifs du service Douanes d’une entreprise est de respecter la législation, mais aussi de trouver des solutions pour réaliser des économies financières (droits de douane) et pour assurer un gain de temps en appliquant des régimes économiques ou encore en demandant des autorisations qui faciliteront son travail au quotidien.

Pour certains produits, le représentant en douane devra ajouter aux droits à l’importation, des droits d’accises ou encore des taxes complémentaires. C’est, par exemple, le cas de l’alcool et des boissons alcoolisées, des produits énergétiques et de l’électricité, des tabacs manufacturés, des boissons non alcoolisées et du café en Belgique.

Depuis quelques années, le métier évolue fortement, notamment avec l’application du Code des douanes de l’Union qui impose une rationalisation, une simplification des règles et des procédures pour répondre aux besoins de la société moderne où les échanges commerciaux sont de plus en plus nombreux, complexes et rapides. Ainsi, le passage à un environnement sans papier est déjà bien entamé grâce à une digitalisation des documents douaniers et des documents annexes (facture, attestation d’origine, etc.).

Pour faire respecter la mise en œuvre des législations internationale, communautaire et nationale liées au commerce extérieur des biens, chaque pays est doté d’une administration composée d’agents dont les missions sont de permettre la circulation des produits tout en garantissant la perception des droits de douane, mettre en application des mesures de politique commerciale (quotas, embargos, etc.), préserver la sûreté du territoire, la protection des consommateurs, la protection environnementale, vérifier le respect des mesures antidumping, le contrôle des biens culturels, les contrôles agricoles, la lutte contre les trafics illicites de drogue, de contrefaçons, de pornographie et contre le crime organisé.

 

Compétences & actions

  • Connaître la législation des douanes et accises 
  • Maîtriser les logiciels bureautiques
  • Parler une ou plusieurs langues étrangères (anglais principalement)
  • Etablir minutieusement les déclarations et les attestations 
  • S’assurer de la conformité des documents avec la marchandise envoyée ou réceptionnée 
  • Calculer le coût des droits de douane et d’autres frais selon la nature et le régime de la marchandise 
  • Communiquer avec les services de douane et les intermédiaires
  • Effectuer avec rigueur des tâches administratives courantes
  • Réaliser des analyses budgétaires des frais engagés, immobilisés
  • Réclamer des sommes indûment payées à l’administration
  • Traiter les réclamations et les plaintes reçues 
  • Trouver des solutions pour réduire le coût, le délai ou encore les risques liés au volet douanier d’une expédition, d’un entreposage ou encore d’une transformation et utilisation d’un produit

Savoir-être

  • Organisation, méthode et rigueur
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Autonomie
  • Souci du détail 
  • Prise d’initiatives
  • Sens des responsabilités
  • Maîtrise de soi
  • Diplomatie
  • Intégrité
  • Discrétion
  • Respect de la déontologie propre au secteur

Cadre professionnel

La personne qui dépose une déclaration en douane peut travailler dans une entreprise qui achète, transforme ou encore vend des marchandises pour lesquelles des formalités douanières doivent être accomplies. On retrouve aussi ce métier chez un affréteur, un commissionnaire ou chez un prestataire de service qui organise une partie ou la totalité de la chaîne logistique de son client.

Le représentant en douane est une personne physique ou morale qui, à titre professionnel, remplit les formalités douanières à l’importation, l’exportation et au transit et qui le fait en son nom ou au nom d’un mandant.

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Conditions requises

Le représentant en douane est reconnu par l’Administration générale des douanes et accises. 

Cette reconnaissance passe par une demande d’inscription, répondant aux conditions prévues par l’arrêté royal du 13 mars 2016 (https://finances.belgium.be/fr/douanes_accises). 

Pour accéder à ce poste, il faut passer des examens au bureau de sélection de l’administration fédéral  (https://www.selor.be/fr) avant de suivre des formations internes au SPF Finances – AGDA.

Autres appellations : Agent·e administratif·ive de la circulation internationale des marchandises, Agent·e déclarant·e en douane, Agent·e en douane import-export, Agent·e de transit, Aide-expéditeur·rice de bureau, Chef·fe de groupe transit, Chef·fe de service transit, Commis·e en douane, Commissionnaire en douane, Consignataire maritime, Coordinateur·rice transit import/export, Déclarant·e en douane, Expéditeur·rice de bureau, Employé·e de consignation maritime, Employé·e de cotation maritime, Employé·e de courtage maritime, Employé·e de réservation fret maritime -booking, Employé·e de transit, Employé·e d’exploitation de transit, Gestionnaire administratif·ive douane, Responsable de service transit international, Taxateur·rice, Technicien·ne d’opérations de transport international de marchandises, Technicien·ne gestion douanière, Technicien·ne gestionnaire de transit, Technicien·ne de transit, Transitaire
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.