Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Le psychologue est actif dans tous les domaines de la société. Au cœur de sa pratique, il s’applique à faciliter l’expression du ressenti, à apaiser et à soutenir la résolution de difficultés individuelles ou collectives. Il s’intéresse au vécu des individus et aux modalités d’interaction avec l’environnement : Que font-ils ? Comment le font-ils ? Que ressentent-ils ? Comment pensent-ils ? Comment solutionnent-ils leurs difficultés ? Comment s’adaptent-ils aux exigences de la société ? La visée de ses interventions est de préserver, maintenir ou améliorer le bien-être, l’équilibre, l’autonomie, la qualité de vie et la santé psychique des patients. Il veille également au développement des capacités relationnelles et à l’intégration sociale.

En fonction de sa spécialité, le psychologue intervient dans des contextes très différents pour traiter des problématiques variées : prise en charge de personnes souffrant de troubles psychiques, activités de prévention et de dépistage de troubles du développement, soutien psychologique de personnes en difficultés personnelles ou professionnelles (thérapie, coaching), guidance des adolescents et des adultes dans leurs choix de formation et dans leurs choix professionnels, recrutement de personnel pour une entreprise, évaluation des besoins de formation du personnel, implication dans l’organisation du travail, conception et mise en place d’activités de soutien scolaire, actions en faveur de l’intégration scolaire, réalisation d’entretiens et de tests en vue d’évaluer le fonctionnement psychique, élaboration d’actions curatives, réalisation de travaux de recherche en psychologie, etc.

Le psychologue dispose de connaissances pointues en matière de fonctionnement psychique, de psychopathologies et de relations interpersonnelles. Il existe de nombreuses spécialités en psychologie. Chacune développe des concepts théoriques qui guident le psychologue dans le choix de ses interventions. Parmi les outils et techniques, on trouve par exemple : l’anamnèse [1], les entretiens non directifs ou semi-directifs, les questionnaires standardisés ou non, etc.

 
[1] L’anamnèse est l’ensemble des informations relatives au passé et au présent de la personne. Le psychologue recueille des informations à propos de la situation familiale, scolaire, professionnelle, conjugale, médicale, etc. pour mettre en lien le vécu et la problématique abordée.
 

Compétences & actions

  • Créer et entretenir une relation de confiance
  • Entendre et clarifier la demande
  • Elaborer une ligne d’intervention
  • Poser un cadre de travail
  • Réaliser des entretiens et des bilans psychologiques
  • Observer et analyser
  • Soutenir l’expression
  • Aider les patients à retrouver leurs repères
  • Gérer ses propres émotions
  • Respecter la déontologie

Savoir-être

  • Sens du contact et de l’écoute
  • Passion pour l’humain
  • Ouverture d’esprit
  • Equilibre
  • Empathie
  • Sens de la communication
  • Clairvoyance
  • Humanité
  • Méthode
  • Autonomie
  • Créativité

Cadre professionnel

Le psychologue exerce en tant qu’indépendant en cabinet privé ou en tant qu’indépendant ou salarié au sein d’associations, d’entreprises, d’administrations, d’hôpitaux, de crèches, d’établissements de soins, de résidences pour personnes âgées, de services d’aide à l’enfance, d’établissements pour personnes handicapées, etc.

Quel que soit son statut, il entretient un réseau professionnel et peut transférer certaines demandes à des confrères. Il est en contact régulier avec d’autres intervenants du secteur médico-social (médecins, infirmiers, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, etc.).

Selon sa spécialisation, le psychologue s’adresse à des secteurs et à des publics précis : individus jeunes ou moins jeunes qu’il reçoit seul, en couple, en famille ou en groupe. L’activité a lieu habituellement dans un bureau mais il arrive qu’elle nécessite l’un ou l’autre déplacement. L’horaire dépend du contexte de travail, cela va d’un horaire régulier en journée (horaire de bureau) à des prestations le soir ou le week-end.

Idéalement, le psychologue consacre deux tiers de son temps de travail à sa pratique professionnelle et un tiers de son temps à mettre à jour ses connaissances théoriques et pratiques via des activités de formation, de recherche et d’information.

Conditions requises

Le titre de psychologue est protégé par la loi (Arrêté Royal du 24 janvier 1997). Le port du titre est réservé aux universitaires et nécessite l’inscription auprès de la Commission des Psychologues.

La Loi relative à l'exercice des professions des soins de santé (loi LEPS) du 10 mai 2015 modifiée le 10 juillet 2016 définit la profession de psychologue clinicien. Pour être autorisé à exercer, le psychologue clinicien doit :

  • Avoir un master en psychologie clinique ;
  • Disposer d’un visa, délivré par le SPF Santé publique ;
  • Disposer d’un agrément, délivré par les communautés ;
  • Avoir suivi un stage professionnel dans un service de stage agréé, sous la direction d’un maître de stage agréé.

A partir de l’année académique 2023-2024, la pratique professionnelle supervisée est obligatoire pour être agréé en tant que psychologue clinicien (Arrêté Royal du 21 décembre 2023). Le cadre prévoit que le stage professionnel se déroule dans un service de stage agréé, où les candidats psychologues cliniciens sont rémunérés selon les barèmes en vigueur sur le lieu de travail et compte au moins 1680 heures. Une convention de stage est conclue entre le candidat, le service de stage et le maître de stage.


12 commentaires

Rosette - Il y a 1 mois

Bonjour, 

Psychologue clinicien c'est Master + 3 ans et non Master +2? 

Bien à vous, 

Mme Rosette

SIEP - Il y a 1 mois

Bonjour Rosette,

Le master en sciences psychologiques est un master de 120 crédits. 

Pour les étudiants ayant débuté leur cursus à partir de l’année académique 2017-2018, l’accès à la profession de psychologue clinicien exige la réussite d’un master en psychologie clinique et le suivi d'un stage professionnel dans un service agréé.

Vous trouverez plus d'information sur le site https://agrementsante.cfwb.be/ et https://www.health.belgium.be/fr/psychologues-cliniciens.

Bien cordialement

imane - Il y a 5 mois

Bonjours, pourrai-je avoir la liste des écoles qui à pour spécialité l'étude en psychologie ? Bien à vous. 

SIEP - Il y a 5 mois

Bonjour,

Pour obtenir des listes d'établissements, vous pouvez :

- soit contacter le centre SIEP le plus proche ou envoyer votre demande via ce formulaire de contact,

- soit cliquer sur l'intitulé de la formation dans la partie "Le choix d'une de ces formations est requis pour l'accès à la profession" (juste au-dessus des commentaires). Vous serez alors redirigée vers le site Formations du SIEP à partir duquel vous pourrez obtenir la liste des établissements organisant la formation qui vous intéresse.

Bonne journée.

Karasular Yasemin - Il y a 6 mois

Bonjour j’aimerais savoir quel école dans la région charleroi propose ce gendre d’étude svp merci pour votre retour bonne journée

SIEP - Il y a 6 mois

Bonjour,

Pour obtenir des listes d'établissements, vous pouvez :

- soit contacter le centre SIEP le plus proche ou envoyer votre demande via ce formulaire de contact,

- soit cliquer sur l'intitulé de la formation dans la partie "Le choix d'une de ces formations est requis pour l'accès à la profession" (juste au-dessus des commentaires). Vous serez alors redirigée vers le site Formations du SIEP à partir duquel vous pourrez obtenir la liste des établissements organisant la formation qui vous intéresse.

Bonne journée.

alison - Il y a 6 mois

Bonjour,Je souhaiterais travailler en tant que psychologue dans l'aide à la jeunesse, puis-je entreprendre des études de psychologues pour ceci ou dois-je faire d'autre étude ? 

Merci d'avance pour votre réponse

SIEP - Il y a 6 mois

Bonjour, Comme vous le verrez à la lecture de la rubrique "Conditions requises" de la fiche descriptive ci-dessus, le port du titre de psychologue est réservé aux universitaires et nécessite l’inscription auprès de la Commission des Psychologues. De manière plus large, il existe plusieurs parcours d’études possibles permettant de devenir "Conseiller·ère d'aide à la jeunesse". Le lien ci-avant vous mène à une page qui énumère l'ensemble des études pouvant être envisagées pour travailler dans ce cadre. 

raphael - Il y a 11 mois

Bonjour,

je suis assistant social mais je souhaite faire une reconversion professionelle vers le métier de psychologue

Dois-je obligatoirement refaire un cursus de 5ans? (3ans de bac+2années de Masters).

Existe-t-il une formation courte et qualifiante?

D'avance merci

SIEP - Il y a 11 mois

Bonjour, Ce site est un site d'information sur les métiers concernant la Belgique francophone. Pour toute demande d'information relative à une passerelle, il convient de s'adresser directement à la faculté de votre choix organisant le cursus de psychologie. Vous pouvez obtenir directement la liste des établissemlents en cliquant sur l'onglet "Formations recommandées pour la pratique de ce métier" situé ci-dessus.

Margiotta - Il y a 1 mois

Bonjour,

Je suis également en questionnement. 

Avez-vous eu des réponses de l'université ? Merci

Carla

SIEP - Il y a 1 mois

Bonjour, Les passerelles donnant accès aux études à l’université pour les porteurs de grades académiques délivrés hors université sont définies par un Arrêté du Gouvernement du 30 août 2017 dont vous trouvez la dernière mise à jour (à cette date) ici. Vous verrez en page 16 de ce document que seul le bachelier en psychologie autorise un accès au master en psychologie. Autrement dit, pour tout autre diplôme, dès lors que l'accès n'est pas prédéfini, il convient de s'adresser à l'université pour voir quelles pourraient éventuellement être les conditions proposées. Il est vraisemblable que les porteurs du diplôme d'assistant·e social·e se voient dispensés d'une série de cours, mais qu'il leur faudra effectuer en partie le bachelier de transition en psychologie. Il n'y aura donc pas d'accès direct au master dans ce cas précis. 

nb : oui il existe un bachelier professionnalisant d'assistant·e en psychologie. Vous trouverez les 6 options possibles de ce cursus sur cette page de notre site. 

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.