Siep Logo

Menuisier·ère

Bâtiment & construction / Bois
Technique & industrie / Industrie du bois

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en fonction critique en Wallonie Métier en fonction critique en Wallonie
Code Riasec RCA - Mise à jour 30/07/2015

Le menuisier est un artisan qui réalise des ouvrages en bois pour le bâtiment. Il réalise et pose les portes et les fenêtres, mais il s'occupe aussi de l'agencement intérieur, des escaliers.

Il travaille essentiellement le bois même si les avancées techniques ont permis l'arrivée de nouveaux matériaux : aluminium, PVC (polychlorure de vinyle), plastique, matériaux composite ou encore plexiglas.

Le travail du bois en atelier

Le travail du menuisier s'effectue principalement en atelier où il choisit l'essence de bois adéquate, trace l'emplacement des pièces, les découpe puis les assemble suivant le plan de montage. Pour parvenir à ses fins, il dispose d'une large gamme d'outils adaptés aux nécessités de son travail. Progrès oblige, la menuiserie aujourd'hui combine travail traditionnel sur mesure et travail à partir d'éléments réalisés industriellement. C'est la raison pour laquelle on distingue trois grands types de menuisiers :

  • le menuisier traditionnel réalise des pièces (portes, escaliers, etc.) sur mesure et en tenant compte de la disposition des lieux. Pour cela, il doit avoir préalablement fait des relevés sur place et discuté avec le client ou le maître d'ouvrage (architecte, décorateur ou autre). Certains artisans ou professionnels très expérimentés sont d'ailleurs fort appréciés pour leur sens esthétique et des volumes allié à leur grande technicité.
  • le menuisier industriel réalise des éléments en plus ou moins grandes séries. Il bénéficie généralement d'un outillage plus important et plus sophistiqué que le menuisier traditionnel et il travaille selon des plans préétablis.
  • le menuisier poseur procède à la pose d'éléments de menuiserie fabriqués industriellement. Parfois, il peut aussi adapter les pièces en tenant compte de la disposition des lieux. Dans ce cas, il fabrique lui-même des éléments complémentaires ou des supports pour l'ouvrage.

La menuiserie en cinq activités

  • la menuiserie extérieure : réalisation et placement de portes et de fenêtres, volets mécaniques, vérandas, etc.
  • la menuiserie intérieure : réalisation et placement de portes intérieures, de cuisines, placards, cloisons, faux plafonds, etc.
  • la charpente : réalisation de charpentes, de lucarnes, etc.
  • les escaliers : réalisation d'essences de bois diverses et placement
  • les parquets : préparation et pose de parquets de divers types

Le domaine est, on le voit, très vaste. Si d'aucuns préfèrent se spécialiser dans une branche, d'autres combinent les activités de menuisier et de charpentier et, plus couramment, la fabrication et la pose ou la menuiserie intérieure et la menuiserie extérieure.

 

Compétences & actions

  • Pouvoir interpréter et respecter les clauses techniques des plans et du cahier des charges
  • Choisir les matériaux appropriés et proposer des solutions originales face aux situations imprévues
  • Dessiner un avant-projet en utilisant les instruments ou logiciels de dessin adéquats
  • Connaître les techniques d’assemblage du bois, verre, pvc, etc.
  • Utiliser correctement l’outillage et les machines ex : fil à plomb, pinces et tenailles, scies électriques, foreuses/perceuses, raboteuse…
  • Posséder des notions élémentaires de géométrie, résistance des matériaux…
  • Connaitre et respecter les normes accoustiques, thermiques, d'isolation...
  • Prévoir le matériel indispensable en fonction de l’organisation du chantier
  • Etablir les coûts des matières premières en comparant différentes offres de prix
  • Se tenir à jour concernant les nouvelles techniques, les nouveaux matériaux et les différentes primes octroyées au particulier
  • Respecter les prescriptions en matière de sécurité, d'hygiène et d'environnement
  • Réaliser un devis et établir une facture, gérer son budget, organiser et prévoir l’équipement nécessaire sur le chantier, encadrer une équipe (si indépendant)

Savoir-être

  • Faire preuve d'adresse et de dextérité
  • Créativité, sens de l’esthétique
  • Polyvalence
  • Souci du détail, rigueur, précision
  • Goût pour le travail manuel
  • Curiosité (nouveaux matériaux, nouvelles techniques, etc.)
  • Esprit d'équipe, pouvoir travailler avec d'autres corps de métier
  • Bonne condition physique, robustesse

Cadre professionnel

Le métier de menuisier s'exerce aussi bien sur chantier qu'en atelier.

Il est aussi fréquent que le menuisier prépare en atelier, à l'aide de machines à commande numérique, le travail du chantier. Il est aussi souvent amené à collaborer avec l'entrepreneur et les autres corps de métiers pour se mettre d'accord sur les dimensions à respecter, les dispositions pratiques relatives au placement des boiseries, le timing, etc.

Les menuisiers peuvent être recrutés par des entreprises de toutes tailles, actives en menuiserie, menuiserie-charpenterie ou agencement d'intérieur.

Conditions requises

L’installation en tant qu’indépendant est réglementée, il faut donc répondre aux exigences concernant l’accès à cette profession. Cet accès est régi par l’Arrêté royal du 29/01/2007 relatif à la compétence professionnelle pour l’exercice des activités de la menuiserie et de la vitrerie. La profession de menuisier est protégée. Les personnes qui l'exercent sont représentées et défendues au sein d'une fédération professionnelle: F.W.M.B. (Fédération Wallonne des Menuisiers Belges).

Autres appellations : Escaliéteur·euse, Menuisier·ère-charpentier·ère

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.