Siep Logo

Auteur·e littéraire

Culture / Lettres

Code Riasec AIS - Mise à jour 20/06/2014

L’auteur est un terme générique qui désigne aussi bien un romancier qu’un poète, un scénariste, un dramaturge ou encore un journaliste.

L’auteur littéraire compose des textes originaux, destinés à être publiés sous format papier, audio ou numérique. Il s’agit d’ouvrages littéraires (romans, essais, poèmes, nouvelles, biographies, etc.). Il est également amené à réadapter des œuvres existantes. S’il n’a pas de cadre imposé, il définit le sujet, le style littéraire ou l’intrigue et procède à la rédaction de l’histoire fictive ou réelle, d’un fait ou d’un événement, de réflexions. En fonction des sujets abordés, il peut collecter des informations préalables en effectuant des recherches documentaires (sur le lieu, l’époque, les habitudes sociales, les caractéristiques techniques ou scientifiques, par exemple), des interviews, des enquêtes, en s’entourant d’experts, etc. Ce travail de recherche et de documentation peut parfois durer quelques années.

Afin que son travail soit publié, il envoie son manuscrit à une ou plusieurs maisons d’édition. Certains se lancent aussi dans l’autoédition. Une fois le contrat signé, l’auteur sera amené à remanier son texte, à apporter des corrections suite aux remarques de la maison d’édition ou à approuver la conception graphique et les illustrations qui accompagneront son texte.

Il peut également être sollicité directement par des éditeurs ou des entreprises, pour composer des textes précis et se spécialiser dans un genre en particulier (technique, scolaire, économique, etc.). Sans oublier les auteurs appelés « nègres », engagés pour leur capacité rédactionnelle afin d’écrire le livre d’une autre personne.

 

Compétences & actions

  • Posséder une bonne culture générale et littéraire
  • Développer une histoire, un thème, une idée
  • Définir son propre style
  • Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles
  • Connaître et appliquer les règles de la langue d’écriture (grammaire, conjugaison, syntaxe, vocabulaire, etc.)
  • Effectuer des recherches documentaires
  • Etablir et entretenir des contacts variés
  • Négocier des contrats
  • Etre informé sur les droits d’auteur
  • Manipuler les traitements de textes, l’outil informatique
  • Respecter des délais

Savoir-être

  • Imagination, créativité, originalité
  • Curiosité
  • Sens de l’observation
  • Capacité d’adaptation
  • Autonomie
  • Goût pour le travail en solitaire
  • Patience
  • Persévérance
  • Capacité à se remettre en question

Cadre professionnel

L’auteur peut travailler comme indépendant et connaître plus ou moins de succès en fonction de son talent, de la maison d’édition qui acceptera d’éditer son œuvre, de la diffusion, du volume et de la fréquence de cette dernière mais aussi du style choisi et du lectorat visé. Il peut écrire n’importe où selon son inspiration: domicile, lieu public, bureau, etc. Une fois son ouvrage paru, il assure généralement une tournée promotionnelle afin de présenter son travail, participe à des séances de dédicaces, des salons, des foires, des émissions littéraires, etc. La plupart des auteurs sont rétribués par des droits (droits d’auteur, droits voisins) perçus en fonction de l’exploitation de leurs écrits. Cependant, la majorité d’entre eux n’exercent pas cette activité à part entière en Belgique. En effet, si le métier attire beaucoup de passionnés d’écriture, très peu finissent réellement par en vivre. Certains se tournent alors vers l’enseignement, l’animation d’ateliers d’écriture ou encore le journalisme, en parallèle à l’activité d’écriture. Dans les ouvrages plus spécialisés, de nombreux auteurs sont avant tout des historiens, des philosophes, des chercheurs, des enseignants, etc.

Quant à ceux qui répondent à une commande émanant d’une société de production, d’une maison d’édition,  d’organismes culturels ou autres, ils sont généralement engagés au contrat.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Mais la participation à des ateliers d’écriture créative peut constituer une aide au démarrage, sans pour autant fournir de diplômes. De façon générale, les études en langues et lettres constituent un plus pour accéder à ce métier.

Autres appellations : Ecrivain·e, Poète, Rédacteur·rice, Romancier·ère

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.