Le cameraman est un technicien qui dirige une caméra lors de prises de vues pour le cinéma ou la télévision, dans le cadre d’un film, d’un reportage, d’une émission en direct ou enregistrée. Il peut également effectuer des captations de concerts ou de pièces de théâtre ou réaliser des vidéos.

Au cinéma, il travaille sur base du story-board qu’il décompose selon les plans que veut tourner le réalisateur. Il choisit le matériel adéquat et procède à des essais caméra. En collaboration avec le réalisateur et le directeur photo, il détermine les paramètres de prises de vues (composition des images, cadrages, angles…), les mouvements, la place de l’appareil, les déplacements des acteurs, etc. Il s’assure également des raccords, de la continuité entre les plans et les séquences qui sont rarement tournés dans l’ordre chronologique. Pendant le tournage, il anticipe et suit les déplacements des acteurs en veillant sur son cadre et ajuste les mouvements de la caméra en fonction de la scène. Il est généralement aidé d’un assistant opérateur qui assure la préparation du matériel nécessaire au tournage et à la mise au point pendant les prises.

Pour la télé, en studio ou sur plateau, il dirige la caméra, se charge de la netteté et du cadrage de l’image en fonction des directives données par le réalisateur en régie. Lors d’un reportage, il aura davantage de liberté dans le choix des prises de vues. Il peut couvrir toutes sortes de manifestations (culturelles, sportives, politiques, etc.) et travaillera généralement avec un journaliste et parfois un ingénieur du son.

Au cinéma comme en télé, il choisit le matériel en fonction des prises de vues à réaliser et peut travailler caméra à l’épaule ou diriger une caméra sur pieds, sur rails, etc.

 

Compétences & actions

  • Connaître le fonctionnement d’un plateau de tournage
  • Maîtriser les différentes techniques liées à la prise de vue, à la projection, au traitement de l'image, à l'optique
  • Posséder une bonne connaissance du matériel et des accessoires utilisés
  • Lire et interpréter un scénario
  • Avoir une très bonne mémoire visuelle
  • Anticiper les mouvements, les actions des personnes filmées
  • Pouvoir concilier les impératifs techniques avec les objectifs de la production, du réalisateur
  • Choisir le matériel adéquat en fonction des prises de vues et des conditions de tournage
  • Se tenir au courant des évolutions techniques et technologiques 
  • Diriger une équipe de techniciens

Savoir-être

  • Sens de l'écoute
  • Organisation
  • Précision
  • Facilité d'adaptation
  • Polyvalence
  • Résistance physique

Cadre professionnel

Le cameraman est soit salarié au sein de studios, soit engagé en tant qu’intermittent en fonction de projets ponctuels. Il est donc possible qu’il y ait des périodes d’inactivité entre deux contrats.

Ses horaires sont variables et dépendent des besoins de tournage ou d’enregistrement (de jour comme de nuit). Il travaille en studio, sur les plateaux de télévision ou en extérieur, et peut être amené à se déplacer fréquemment. Il doit de plus s’adapter à des conditions de tournage parfois spécifiques et diverses (prises de vues en hélicoptère, avion, bateau, etc.). Selon la taille de la production ou de la chaîne, il travaillera avec des assistants.

En télé, il arrive également que le cameraman joue un rôle de journaliste. C’est ce que l’on appelle le JRI (Journaliste Reporter d’Images). Le cameraman débute souvent sa carrière en tant que second assistant puis premier assistant opérateur.

Autres appellations : Cadreur·euse, Opérateur·rice de prise de vues

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.