Siep Logo

Improvisateur/improvisatrice

Culture / Théâtre

Code Riasec RIC - Mise à jour 18/07/2012 - Fiche 447

L’improvisation consiste en la création d’une histoire, spontanée et fictive, en ayant recours à l’imagination et à la créativité. L’improvisateur produit et adapte son histoire en se basant sur l’instant, le hasard et sur les éléments amenés par les autres improvisateurs. Son intervention relève donc de la performance car il doit produire une histoire en temps réel (contrairement au créateur, à l’auteur qui disposent de davantage de temps de réflexion). Là où le comédien de théâtre est soutenu par un texte, un décor, une mise en scène, l’improvisateur compte uniquement sur son talent car rien n’est convenu d’avance, tout est aventure, découverte, surprise, communication et interaction. L’improvisateur doit donc appliquer une série de techniques apprises dans le but de faire face à l’imprévu. Il doit s’adapter en permanence et mettre sa technique au service du jeu. Les improvisateurs s'affrontent lors de matchs opposant deux équipes de "jouteurs". Le public choisit qui est le meilleur jouteur grâce à des petits cartons.

Depuis quelques années, de nouvelles formes d’improvisation théâtrale font leur apparition en Belgique. Les différentes formules supposent toutes une certaine interaction avec le public qui devient en quelque sorte maitre de ce qui se déroule sous ses yeux. (Le spectateur est invité à donner son numéro de GSM à l’entrée et il peut être appelé à tout moment pour changer l’orientation de l’histoire ; à jouer à un jeu de loterie, de cartes tout en amenant des éléments personnels, imaginaires… ; à inventer des titres de films tirés au sort par la suite…).

 

Compétences & actions

  • Avoir une bonne culture générale et théâtrale
  • Jongler avec les mots
  • Avoir le sens de la répartie
  • Maîtriser les techniques telles que la diction, l'articulation, la respiration et le respect de la phonétique
  • Pouvoir improviser et trouver le juste équilibre entre la technique et le naturel 
  • Pouvoir interpréter différents personnages spontanément et facilement
  • Pouvoir moduler sa voix et son corps en fonction des personnages à incarner

Savoir-être

  • Créativité
  • Esprit d'équipe
  • Sensibilité et empathie
  • Bonne concentration et discipline
  • Facilité d'adaptation et flexibilité
  • Patience et persévérance
  • Prestance sur scène
  • Sens de l’observation et de l'écoute
  • Résistance au stress (gestion du trac)

Cadre professionnel

L’improvisateur, amateur ou professionnel, exerce son talent dans les joutes (matchs) organisées généralement dans des salles de spectacle. Ces joutes constituent une très bonne expérience pour les comédiens qui souhaitent se faire connaitre. L’improvisateur est la plupart du temps un intermittent du spectacle dont les horaires et salaires dépendent des projets.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.