Théâtre Magazine n°43

Publié en Avril 2017  —  Magazine précédent  —  Archives
photo couverture théatre

Depuis toujours, l’homme se met en scène. En l’absence d’un langage suffisamment développé, les hommes préhistoriques s’exprimaient notamment par gestes afin de communiquer entre eux. Plus tard apparaitront les tragédies grecques et les combats au sein des arènes romaines. Le Moyen-Âge sera marqué par les représentations de scènes bibliques sur les parvis des églises. La Renaissance donnera lieu à d’immenses fêtes où les artistes en tous genres faisaient étalages de leurs talents pour distraire les personnages de la cour.

Tout au long de l’Histoire, l’homme a donc mis en scène des histoires, inventé des personnages, produit des gestes. Au fil des époques, le théâtre revêt différentes formes et joue de nombreux rôles dans la société. Il a pour objectif de divertir, mais aussi de transmettre des messages. Il a notamment longtemps eu pour but de toucher un public qui ne sait pas lire, tantôt en véhiculant la parole religieuse, tantôt en promouvant une expression libre, évitant la censure. Sans oublier un rôle d’expression des émotions, positives comme négatives, pouvant être révélateur, voire libérateur, pour le public.

Le théâtre désigne à la fois une représentation dramatique et le bâtiment où se déroule cette représentation. Autrefois, le mot « théâtre » était également utilisé pour désigner la scène ou le plateau.

Aujourd’hui, alors que la tendance est à la mise en avant du métissage des disciplines, la définition du théâtre est de plus en plus large et les frontières entre les différents arts de la scène tendent de plus en plus à disparaître. Beaucoup de créations intègrent à la fois de la danse, de la vidéo ou encore du théâtre de marionnettes à la représentation théâtrale « traditionnelle ».  On parlera donc plutôt de spectacle vivant ou pluridisciplinaire. De plus, il s’agit d’un secteur extrêmement vaste qui comporte des disciplines qui, aujourd’hui, ont grandi au point de devenir autonomes. C’est le cas du mime, du conte, de la marionnette ou de l’improvisation, par exemple.

Quant au théâtre en tant que lieu de représentation, il a également évolué. Les spectacles ne se jouent plus seulement dans un bâtiment appelé théâtre. Désormais, « aller au théâtre » signifie également se rendre à un spectacle joué dans la rue, sur une plage, dans une prairie, dans une roulotte, bref, dans lieu qui, au départ, n’est pas conçu pour accueillir un spectacle théâtral. Ce lieu varie considérablement en fonction des époques, des modes et des traditions.

Lorsque l’on évoque les métiers du théâtre, il ne faut pas s’arrêter au comédien ou au metteur en scène. Les activités professionnelles liées au théâtre sont aussi variées que les façons de les exercer. En effet, un spectacle ne se monte pas seul. Une troupe, une compagnie, un théâtre (en tant qu’institution) regorgent de professionnels qui mettent tout leur talent au service du spectacle et du spectateur. Même si l’auteur, le metteur en scène et le comédien sont en quelque sorte les relais visibles entre la pièce et le public, d’autres personnages sont tout aussi indispensables à la mise en place du spectacle ou à l’accueil des spectateurs. Le dramaturge et le scénographe, par exemple, interviennent de façon significative tant leur contribution créative à la mise en scène est importante. L’ouvreur, le responsable de billetterie et les autres professionnels de l’accueil viennent compléter cette équipe des métiers du théâtre du côté de l’encadrement et de l’organisation.

Créateur ou interprète, sur le devant ou non de la scène, artiste complet ou tourné vers une discipline en particulier, le monde du théâtre fait appel à des profils variés pour fonctionner.  

 

Les métiers

 

Autant savoir

Avec la musique, le théâtre constitue la principale source d’emplois dans le monde du spectacle. Cependant, débuter et perdurer dans le métier demande avant tout de la passion. En effet, ceux que l’on appelle parfois « les saltimbanques » vivent une situation instable depuis plusieurs années. Malgré la hausse de la consommation de spectacles, les professionnels de la scène éprouvent de nombreuses difficultés à trouver du travail, face à une concurrence de plus en plus vive entre les artistes. C’est pourquoi les futurs artistes de la scène doivent s’attendre à de nombreuses périodes d’inactivité.

Heureusement pour eux, il existe des circuits « annexes » dans lesquels ils peuvent évoluer : le théâtre action, jeune public, de rue, l’insertion sociale, le théâtre en entreprise ou pour des évènements privés, l’enseignement, le doublage, ou encore la publicité. Bref, pour ces artistes, le mot d’ordre est donc : diversification ! Certains décident également de créer leur propre emploi, ce qui requiert de grandes qualités de communication afin de développer et faire connaitre son projet. Le bouche-à-oreille est généralement le médium qui fonctionne le mieux dans le domaine.  

Tout comme les artistes des autres disciplines ou les artistes de l’ombre, la diversité des spectacles et des formes de représentations possibles suppose de travailler à horaires décalés, en soirée et les weekends. Selon la programmation et les tournées, les déplacements sont fréquents et peuvent se prolonger à l’étranger.

Salariés, indépendants, intermittents du spectacle… il existe donc différentes façons d’être un artiste, les différents statuts permettant à chacun de trouver sa place en fonction de ses attentes et de ses ambitions professionnelles.

En Wallonie, le Ministère de la Communauté française est l’organe compétent pour tout ce qui concerne notamment la culture. A Bruxelles, il s’agit de la CoCof[1], compétente pour les institutions francophones de la Région bruxelloise.

Au sein de la Direction générale de la Culture, le Service général des Arts de la Scène représente 31% du budget culturel. Ce service a pour missions l’encouragement et le soutien de la création artistique et de la production de spectacles vivants, leur promotion et leur diffusion auprès des publics les plus larges.

Cinq domaines artistiques y sont traités à travers cinq services spécifiques parmi lesquels le Service du Théâtre représentant l’art dramatique (en ce compris le théâtre-action et le théâtre pour l´enfance et la jeunesse).

Le Service du Théâtre a donc pour missions de promouvoir, favoriser et développer la création et les initiatives artistiques dans le domaine du théâtre en Communauté française. La diffusion internationale des théâtres est quant à elle gérée par Wallonie-Bruxelles International (WBI) en partenariat avec Wallonie-Bruxelles Théâtre (WBT). Afin de remplir ces missions, le service octroie donc des subventions aux théâtres, compagnies, festivals et autres projets théâtraux ainsi qu’à des lieux de formations et de promotion.

Le subventionnement par la Communauté française des artistes, personnes physiques ou morales, des associations de promotion, de recherche, de formation continuée, d’édition ou de diffusion est régi par deux textes légaux qui en établissent les principes fondamentaux[2].  Ces textes définissent notamment les aides à la création qui peuvent se présenter sous plusieurs formes : aide à la création, subvention annuelle, bourse, convention, contrat-programme…

Le théâtre est le domaine des Arts de la Scène le plus important en termes de budget. En 2010, ce dernier s’élevait à 38.114.000€ répartis entre le Théâtre pour l’enfance et la jeunesse, le Théâtre adulte professionnel et le Théâtre non professionnel et dialectal.

[1] Commission communautaire française de la Région de Bruxelles - Capitale

[2] Il s’agit du décret relatif au Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse du 13 juillet 1994 et du décret-cadre relatif à la reconnaissance et au subventionnement du secteur professionnel des Arts de la Scène du 10 avril 2003.

 

Bonnes adresses

Service général de la Création artistique - Service du Théâtre 

Le Centre des Arts Scéniques

Fédération de conteurs professionnels

Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles 

La Maison du Conte et de la Littérature

La Maison des Auteurs (protection des droits d’auteurs) 

- Site comedien.be, site des professionnels de la scène 


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.