Au sein d’un entrepôt ou dans un commerce, le magasinier réalise un très grand nombre d’opérations : la réception des articles livrés, la préparation de l’espace de stockage, le prélèvement, la collecte et la préparation des articles pour l’expédition. Selon la taille de son entreprise ou de son magasin, il effectue toutes ses tâches lui-même, avec l’aide parfois d’un opérateur d’engins de manutention ou coordonne encore l’activité d’autres professionnels actifs dans son entrepôt.  

Le réceptionnaire accueille les fournisseurs et réceptionne les articles livrés au point de distribution, vérifie les documents de livraison puis procède à un contrôle visuel, leur état, l’emballage et les quantités reçues. Il identifie les éventuelles défectuosités et anomalies et en fait part au chef magasinier ou au superviseur d’entrepôt. Seul ou en équipe, il s’occupe du déchargement, avec ou sans matériel de manutention, avec précaution, certaines marchandises pouvant être fragiles. 

L’opérateur de stock enregistre les articles pour en assurer la traçabilité (documents, étiquetage, écran, scanning) et valide les informations via signature et/ou encodage. Il procède ensuite avec précaution à leur rangement dans les zones et emplacements appropriés en respectant les procédures, les méthodes d’entreposage et les taux de rotation (FIFO-LIFO[1]). Maître de son stock, il en effectue l’inventaire, le plus souvent mensuellement ou annuellement : il compte les articles, vérifie l’adéquation entre le stock physique et le stock théorique et en contrôle l’état. 

Sur base des bons de commande qu’il aura au préalable consultés puis triés en fonction du planning de livraison, le préparateur de commandes prélève les articles dans le stock et procède à un contrôle en vue de leur expédition : la quantité, la qualité, la conformité avec la demande. Il s’occupe aussi du conditionnement des articles : il sélectionne l’emballage adéquat en tenant compte des caractéristiques du produit (poids, volume, fragilité) et de la législation en vigueur (par exemple, pour ce qui concerne les matières dangereuses), il rassemble les marchandises en unités de charge, et enfin, procède à l’étiquetage pour qu’elles soient ensuite amenées sur la zone de chargement/déchargement. 

Le préparateur d’expéditions procède quant à lui à un ultime contrôle des marchandises prélevées, vérifie la cargaison en fonction de la destination, et si cela n’a pas été fait préalablement, effectue  l’étiquetage. Selon le planning d’expéditions et le plan de chargement, il dispose avec précaution les articles dans les moyens de transport (containers, camions, etc.) les plus appropriés, dans la zone prévue à cet effet. Il applique rigoureusement les consignes d’expédition prévues par type de transport. Il complète et rassemble les documents d’expédition et les remet au transporteur. L’ensemble de ces activités, le magasinier les transcrit via encodage ou signature dans le système d’information de l’entreprise. Il assure aussi l’ordre et la propreté de son lieu de travail.


[1] FIFO : First In First Out (« premier entré premier sorti ») – LIFO : Last In First Out (« dernier entré premier sorti »)

 

Compétences & actions

  • Maîtriser les logiciels informatiques spécifiques pour la gestion/suivi des stocks et des flux
  • Connaître la gamme des produits, leur conditionnement et leur emplacement
  • Connaître les procédures de livraison et d'expédition de marchandises ainsi que la législation en vigueur
  • Manipuler des engins de manutention (éventuellement)
  • Utiliser des appareils de lecture optique (pistolet de scannage)
  • Contrôler les articles et l’emballage avant le déchargement
  • Repérer les anomalies (de livraison et de conditionnement)
  • Procéder à l’inventaire 
  • Préparer et organiser l’espace de stockage
  • Réceptionner les marchandises
  • Entreposer les articles dans la zone prévue à cet effet
  • Prélever les articles du stock selon les commandes
  • Conditionner (emballer) les produits selon leurs caractéristiques, les commandes et le mode de transport 
  • Charger les colis et les acheminer en zone d'expédition ou de production
  • Enregistrer les données dans le système d’information de l’entreprise
  • Respecter les processus de contrôle
  • Rédiger des rapports 
  • Trier les déchets (emballages, cartons, etc.)
  • Respecter les normes d’hygiène et de sécurité

Savoir-être

  • Organisation
  • Sens de la communication
  • Ordre et méthode
  • Vigilance et attention 
  • Rapidité dans l’exécution des tâches
  • Précision et rigueur
  • Acuité visuelle et dextérité
  • Flexibilité
  • Autonomie
  • Résistance au stress
  • Excellente condition physique

Cadre professionnel

Le magasinier intervient dans les petites, moyennes et grandes organisations et entreprises industrielles et de service, dont la logistique est une fonction importante (distribution, agroalimentaire, commerce de détail, automobile, aéronautique, mécanique, électronique, plasturgie, secteur public, banques et assurances, etc.). Il exerce en entrepôt, sur une plateforme logistique, sur un quai de chargement/déchargement (à l’intérieur ou à l’extérieur) ou dans un magasin d’entreposage industriel ou commercial, en horaire fixe ou variable (parfois le week-end).

Cette activité implique la station debout, de fréquentes allées et venues ainsi que des manutentions. Le magasinier est en contact permanent avec différents interlocuteurs (fournisseurs externes, clients mais aussi, selon la taille de l’entreprise, réceptionnaires, opérateurs de stock, conducteurs de chariot élévateur, préparateurs de commandes, préparateurs d’expéditions). Il peut porter un équipement de protection spécifique (chaussures, gants, casque, vêtements de travail adaptés en fonction de la situation).

Certains employeurs demandent le brevet de cariste pour exercer cette fonction. Le métier évolue en fonction des progrès de la technologie (informatique, engins, chariots élévateurs, produits, techniques d’emballage, organisation et procédure de travail, dispositifs de préparation de commandes, etc.). 

Dans des petites entreprises, c’est une seule et même personne qui peut exercer les fonctions de magasinier, de réceptionnaire, d’opérateur de stock, de préparateur de commandes et de préparateur d’expéditions.

Schéma de hiérarchisation des métiers de la logistique et flux de matières

Autres appellations : Agent·e de service expéditions, Équipier·ère logistique, Emballeur·euse, Employé·e de « picking », Etiqueteur·euse-pointeur·euse, Floateur·euse, Magasinier·ère-cariste, Manutentionnaire, Opérateur·rice d’entrepôt, Opérateur·rice de stock, Opérateur·rice logistique, Order picker, Préparateur·rice de commandes en logistique, Préparateur·rice d’expéditions en logistique, Réceptionnaire en logistique
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.