Métier de l’assemblage industriel, le tuyautage consiste à mesurer, tracer, découper, façonner et  assembler des tuyaux et des accessoires tels que brides, réductions, coudes, vannes. Le tuyauteur va ainsi réaliser des réseaux de tuyauteries métalliques destinés à véhiculer, selon le cas, des fluides liquides, solides ou gazeux à des pressions et températures plus ou moins élevées (système de drainage, de ventilation et de chauffage dans les bâtiments résidentiels, commerciaux ou industriels). Il suit pour cela des plans isométriques (représentation en 3D).

Le plus souvent, il réalise les sous-ensembles en atelier avant de se rendre sur chantier pour raccorder la tuyauterie aux appareils en présence et finaliser le montage : mesurer, régler et monter correctement les tuyauteries et les supports.

Ce job suppose d’être capable d’assembler des éléments de tuyauteries industrielles, hydrauliques ou alimentaires en acier carbone, inox, aluminium ou cuivre par la soudure (le tuyauteur est sensé pouvoir les pointer, le soudeur passe derrière pour la soudure complète) et de les découper par des procédés thermiques (oxycoupage, plasma, etc.). Ce professionnel est aussi un as dans tout ce qui concerne l’assemblage mécanique (boulonnerie, visserie, élingage).

Une autre facette du métier consiste en la vérification des réseaux de tuyauteries existant et en la maintenance ou réparation de tronçons ou accessoires.

Enfin, le tuyauteur est responsable de toutes les opérations de contrôle, de mesure, de réglage et de sécurité.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser tous les aspects de la soudure
  • Connaître le fonctionnement de tout appareil contenant de la vapeur, de l'air ou du gaz sous pression
  • Etre capable de donner une forme à des matières au départ d'un plan
  • Lire, interpréter et réaliser un plan isométrique sur base de prises de mesures
  • Effectuer le traçage et calculer les longueurs et angles des différents éléments
  • Réaliser des assemblages de tuyaux et accessoires
  • Découper des pièces métalliques
  • Usiner les différentes pièces entrant dans les ouvrages
  • Mettre en forme des pièces métalliques
  • Assembler les pièces
  • Raccorder la tuyauterie aux appareils en présence
  • Contrôler la conformité par rapport aux spécifications techniques
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Remplir une fiche technique d’intervention

Savoir-être

  • Précision, rigueur et minutie
  • Esprit logique
  • Excellente acuité visuelle
  • Habileté manuelle et dextérité
  • Sens de la méthode
  • Capacités de concentration
  • Bonne condition physique afin de pouvoir travailler dans des positions difficiles
  • Bonne vision dans l’espace
  • Ne pas être sujet au vertige
  • Respect des consignes

Cadre professionnel

Le métier s’exerce en atelier ou sur un chantier pour le compte d’industries spécialisées dans les équipements industriels, la construction aéronautique, automobile, navale, nucléaire, les travaux publics (canalisations, raffineries, conduites d’alimentation, etc.).

L’activité nécessite le port d’équipements de sécurité (lunettes, chaussures, vêtements de travail, gants de soudeur). Il travaille parfois dans des positions difficiles, à proximité du vide, effectue des déplacements en hauteur. Il peut aussi manipuler des charges. 

Après quelques années d’expérience, le tuyauteur peut assurer les fonctions de préparateur et de chef d’équipe pour tout travail lié à la tuyauterie industrielle. Ces tâches comprennent la définition des besoins, la rédaction de cahiers de charges, l'analyse des offres avec le service Achats, etc.

Autres appellations : Assembleur·euse tuyauteur·euse, Monteur·euse-tuyauteur·euse, Tuyauteur·euse industriel·le

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.