Siep Logo

Sous-fiche de Géologue

Géologue d’exploration des ressources naturelles

Sciences / Sciences de la terre
Environnement & nature / Sols & sous-sols

Mise à jour 15/11/2021

Le géologue d’exploration des ressources naturelles est à la base de toute prospection, en terrain inconnu ou à proximité d’exploitations déjà existantes. Il contribue à la découverte de nouvelles sources de minerais économiquement viables et en quantités assurant la croissance des réserves. Son expertise permet de localiser des gisements souterrains exploitables de matières premières énergétiques et minérales : pierres, minéraux (amiante, laine de verre), hydrocarbures, pétrole, charbon, gaz naturel, métaux (or, platine, argent, fer, zinc, cuivre, nickel, plomb, titane, palladium, rhodium), pierres précieuses, etc. Il participe à la planification et à la réalisation de campagnes de prospection minière ou pétrolière. Il recueille les documents utiles (photographies aériennes, cartes, plans en relief, rapports géologiques) sur la région à explorer, adapte le matériel aux besoins d’exploration et dirige les déplacements sur le terrain.

Il commence par réaliser une prospection stratégique, une estimation du potentiel de la région concernée. Il réunit une documentation approfondie, visite le terrain, examine les anciens travaux et définit les types de gisements que la géologie régionale pourra fournir. Il poursuit par une exploration tactique qui se déroule en deux phases. Pendant la première phase, le géologue réalise la carte géologique qui servira de base à tout travail ultérieur. Ensuite, il guide les campagnes de géophysique et de géochimie. En se basant sur ces travaux, il conseille l’implantation de sondages d’exploration percutants ou carottés (une carotte est un échantillon cylindrique de roche obtenu par carottage). Il analyse ensuite en laboratoire les différents types d’échantillons prélevés. Dans la seconde phase d’exploration tactique, il détermine et suit l’implantation de sondages systématiques et modifie leurs emplacements en cours de campagne selon les résultats obtenus. À la fin de chaque phase de la campagne, le géologue d’exploration rédige une synthèse des résultats pour les présenter à la direction de la société qui l’emploie. Il a pour mission de conseiller l’abandon ou la poursuite de la campagne. Enfin, au terme de sa mission d’exploration qui peut durer plusieurs années, il réalise une première estimation des réserves mises en évidence et présente un modèle du gisement. Ces informations serviront de base à la mise en place ou non d’un système d’exploitation de ces ressources.

En cours de carrière, le géologue d’exploration des ressources naturelles peut se spécialiser dans une branche connexe : géophysique, géochimie, calcul des réserves (géostatistique), exploitation minière, etc.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances approfondies en sciences de la Terre (géologie, géographie, cartographie, géomatique, géochimie, géophysique, géodésie, géotechnique, pédologie, minéralogie, pétrologie, pétrographie, stratigraphie, sédimentologie, hydrogéologie, sismologie) ainsi que de bonnes bases en mathématiques, statistiques et physique
  • Parler et écrire en anglais, s’exprimer dans une ou plusieurs autres langues étrangères
  • Utiliser des outils de mesure et de détection pointus
  • Interpréter les données issues de relevés, de prélèvements, de sondages, de photos aériennes, de télédétection par satellites, d’imagerie acoustique, de prospection sismique
  • Récolter et analyser des échantillons de roches et de minerai, notamment au moyen de techniques de sondage percutant ou par carottage
  • Maitriser des logiciels de modélisation informatique et de simulation numérique (logiciels de cartographie, de modélisation 2D ou 3D, Système d’Information Géographique - SIG)
  • Définir et faire évoluer des méthodes de prospection, des moyens techniques et des outils d’exploration des sols et sous-sols
  • Évaluer le potentiel minier d’une région donnée
  • Déterminer les zones à prospecter, contrôler la conformité des opérations de prospection
  • Suivre les résultats de campagnes de prospection
  • Identifier des gisements et réservoirs, évaluer leur potentiel d’exploitation
  • Participer au choix des pays d’implantation, sur des critères techniques et géopolitiques
  • Optimiser en amont un projet d’exploitation
  • Orienter les travaux de sondage, de forage et d’exploitation minière et pétrolière
  • Estimer un amas minéralisé et le modéliser
  • Dessiner des cartes et des profils géologiques
  • Gérer les impacts environnementaux et sociaux d’une campagne d’exploration géologique
  • Appliquer les règles de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la législation en vigueur dans les régions et pays explorés
  • Mettre à jour ses connaissances en suivant l’information scientifique, technologique et règlementaire propre à son domaine

Savoir-être

  • Sens de l’observation
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Rigueur et précision
  • Logique et méthode
  • Réalisme et esprit pratique
  • Curiosité scientifique
  • Goût pour la nature
  • Initiative et adaptabilité face à l’imprévu
  • Autonomie et esprit d’équipe
  • Aisance relationnelle et communicationnelle
  • Flexibilité et mobilité
  • Habileté manuelle
  • Bonne condition physique, endurance et résistance

Cadre professionnel

Le géologue d’exploration des ressources naturelles travaille sous statut d’employé ou comme consultant indépendant pour le compte d’entreprises d’activités extractives (mines, carrières, compagnies gazières et pétrolières, producteurs de ciments, de chaux, de pierre de taille et de granulats), dans la recherche industrielle et minière. Il exerce le plus souvent au sein d’une équipe interdisciplinaire (foreurs, géophysiciens, topographes, géochimistes, ingénieurs, techniciens géologues, etc.), dont il peut être nommé responsable. Il entretient des contacts avec divers intervenants (responsables financiers, administrations et autorités publiques, ONG, chef de carrière, responsable d’exploitation, etc.).

La carte géologique de la Belgique ayant été complètement réalisée depuis longtemps, le géologue d’exploration exerce essentiellement à l’étranger. Son domaine d’intervention est mondial, il doit souvent s’expatrier pour de très longues durées ou pour des missions ponctuelles de durées variables. Il voyage également pour participer à des colloques et conférences scientifiques. Il évolue sur des terrains parfois difficiles (gisements pétroliers, mines, déserts, haute mer) et comportant un certain nombre de dangers (par exemple des éboulements ou des coups de grisou). Le port d’équipements de protection (casque, gants, lunettes et chaussures de sécurité) est souvent requis. Ses horaires de travail ne sont pas réguliers et varient selon les besoins des campagnes en cours.

Autres appellations : Directeur·rice de l’exploration, Géologue d’exploration, Géologue directeur·rice d’exploration, Géologue en recherche prospective, Géologue prospecteur·rice, Prospecteur·rice dans l’extraction minière ou pétrolière, Prospecteur·rice minier·ère, Sondeur·euse géologue, Technologue en prospection minière
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus