Le spécialiste en dépollution des sols a pour mission de réhabiliter le sol d’un terrain, pollué par un accident ou une activité minière ou industrielle, afin que celui-ci ne présente plus de risques pour l’homme ou l’environnement. C’est lui qui intervient lorsqu’un camion renverse des produits toxiques lors d’un accident, par exemple.

Il réalise le diagnostic du site à partir de données historiques et d’investigations sur place grâce à des forages, des sondages, la prise d’échantillons et analyses de l’eau, de l’air et des sols. Les résultats obtenus lui permettent de réaliser une synthèse de la situation : la ou les source(s) de pollution, ses vecteurs (sa mobilité et le chemin emprunté) ainsi que ses cibles potentielles (la population, l’environnement voire les deux). Il détermine alors les solutions adéquates à la dépollution qu’il rédige dans un cahier des charges.

Il choisit parmi différentes techniques de dépollution : extraire les terres polluées et les transporter vers un site de traitement ou de stockage, les traiter directement sur place ou par oxydation (réaction chimique qui permet d’éliminer les molécules dangereuses). Il supervise les travaux et encadre les spécialistes du chantier (hydrologues, géologues, géophysiciens, etc.) qui les effectuent.  

En tant que responsable de l’opération, il se porte garant du respect de son budget, de sa qualité et de ses délais.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances approfondies en sciences de la Terre (géologie, géographie, cartographie, géomatique, géochimie, géophysique, géodésie, géotechnique, pédologie, minéralogie, pétrologie, pétrographie, stratigraphie, sédimentologie, hydrogéologie, sismologie) ainsi que de bonnes bases en mathématiques, statistiques et physique
  • Posséder des connaissances relatives à la nature et à l’évolution des sols
  • Posséder des connaissances en chimie, toxicologie et droit de l’environnement
  • Parler et écrire en anglais, s’exprimer dans une ou plusieurs langues étrangères
  • Conduire des investigations, des échantillonnages et des prélèvements sur chantier
  • Evaluer les risques sanitaires et environnementaux avant et après la dépollution
  • Diagnostiquer un site pollué et déterminer les techniques de dépollution adéquates
  • Rédiger un cahier des charges détaillé sur les résultats et l’intervention
  • Organiser et planifier la dépollution en adéquation avec les polluants identifiés
  • Mettre en place, entretenir et maintenir les installations sur site
  • Coordonner et encadrer les acteurs du chantier
  • Assurer et superviser le déroulement de l’intervention

Savoir-être

  • Autonomie
  • Esprit critique
  • Flexibilité
  • Mobilité
  • Organisation
  • Rigueur
  • Aisance communicationnelle et rédactionnelle

Cadre professionnel

Le spécialiste en dépollution exerce principalement en tant que salarié dans des bureaux d’étude, des sociétés d’ingénierie, au sein de cabinets d’expertise ou dans le service public. 

Le travail de bureau occupe une partie importante de son emploi du temps puisqu’il répond à des demandes de projet, rédige des cahiers de charge ou des rapports finaux d’intervention. Les déplacements sont néanmoins fréquents : il s’entretient avec beaucoup d’autres spécialistes du domaine (architectes, géotechniciens, géologues, hydrogéologues, etc.) sur le site mais également chez les clients. Après quelques années d’expérience, il peut devenir expert dans une technique de dépollution précise et être amené à se déplacer à l’étranger pour réhabiliter un site plus complexe.

Il porte une attention particulière aux réglementations juridiques et environnementales car, évoluant constamment, il se doit d’être au courant des nouvelles normes en vigueur.

Si l’horaire de travail est à la base un horaire de bureau classique, du lundi au vendredi, il n’est pas rare que l’urgence de la pollution nécessite de travailler tard le soir. 

Autres appellations : Ecogéologue, Chef·fe de projet sites et sols pollués, Ingénieur·e en dépollution, Ingénieur·e sites et sols dépollués, Technologue en géologie de l’environnement
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus