Animateur/animatrice

Sciences humaines & sociales / Education & pédagogie

Favori Envoyer Imprimer
Code Riasec SAI  —  Mise à jour 30/11/1999 — Fiche 2197

L'animateur est un professionnel de la gestion de groupes et de projets. Il accueille et gère des groupes d'enfants, de jeunes, d'adultes, de personnes âgées, de personnes handicapées. Il peut mener des interventions sociales, socioculturelles et d'éducation permanente. Son rôle social consiste à informer sur les aides ou les mesures d'accompagnement et à socialiser ou insérer des jeunes ou des adultes via diverses activités. En tenant compte des besoins du public, l'animateur conçoit des activités qui développent l'éducation permanente : information, formation, documentation?

Sa fonction d'animation socioculturelle consiste à susciter et stimuler la création des personnes et les amener à être actives. Ainsi, contrairement aux idées reçues, l'animateur socioculturel n'a pas pour mission d'amener des produits à un public passif, mais de contribuer à l'évolution, l'éducation, l'implication des personnes avec qui ils travaillent pour qu'ils deviennent des citoyens à part entière.

Dans tous les domaines d'activité, l'animateur favorise l'expression et la constitution du groupe. Il gère les conflits, les phénomènes de groupe et fait respecter des règles de vie collective. Il veille aussi au respect de l'individu, de ses besoins et de ses rythmes au sein du groupe.
L'animateur suscite l'émergence de projets adaptés aux besoins des personnes et répondant à certains objectifs. Il aide à clarifier le projet, à définir les moyens de réalisation et à répartir les tâches. Son rôle consiste aussi à soutenir le groupe pour analyser les problèmes qui se posent, identifier les ressources et permettre l'accès aux documents adéquats. De plus, il accompagne le groupe pour déterminer une méthodologie adaptée et veiller au respect des échéances. Il doit donc être pédagogue, aider les membres du groupe à évoluer, à s'épanouir, à assumer leurs actes et à se responsabiliser. Il favorise les échanges et la communication. Ce professionnel peut être un spécialiste d'une ou plusieurs techniques d'animation mais peut aussi jouer un rôle plus généraliste de gestionnaire ou responsable de structure ou coordinateur d'activités. Il peut par exemple proposer des animations spécialisées dans des écoles de devoirs, des ludothèques, des médiathèques ou dans le cadre extrascolaire ainsi que dans le cadre sportif. Dans le cadre d'activités extrascolaires ou de vacances, l'animateur veille au bien-être physique et psychologique de l'enfant, des jeunes. Il offre à l'enfant un espace de temps libre où celui-ci peut être acteur de son activité (ou inactivité) tant au niveau du choix de celle-ci que de la façon dont il la gère. Ceci vise à favoriser l'autonomie et l'initiative.

L'animateur doit veiller à la diversité des activités : motrices, manuelles, intellectuelles, sensorielles, de socialisation... Il peut être chargé de la gestion du matériel (prévoir plus qu'une possibilité de choix), des locaux, des aménagements de l'espace. Il peut dans certains cas se voir confier la gestion administrative et financière. Il devra alors rechercher des sources de financement auprès des pouvoirs publics ou de partenaires privés. Il assume les communications appropriées avec ses responsables et il veille à respecter les règles de déontologie, de sécurité et d'hygiène.

Compétences & actions

  • Capacités relationnelles: créer le contact, favoriser le dialogue, établir une relation de confiance, travailler en équipe... ;
  • Capacités à gérer des groupes et mettre en place une dynamique, résoudre des conflits... ;
  • Capacités à analyser les besoins, les objectifs des individus et des groupes avec lesquels il travaille ;
  • Savoir développer et associer les personnes à des activités variées: ludiques, pédagogiques, de détente, créatives...et les adapter au caractère des personnes ;
  • Capacités à encourager, motiver les bénéficiaires ;
  • Capacités à organiser, gérer les modalités liées au développement des projets et activités: gestion financière, administrative, documentaire... ;

Savoir-être

  • Etre accessible et gagner facilement la confiance des autres
  • Aimer prendre la direction d'un groupe
  • Relever des défis
  • Savoir improviser et emprunter de nouvelles voies
  • Se soucier des autres, les écouter
  • Faire preuve d'empathie (se mettre à la place des autres, les comprendre)
  • Etre flexible: s'adapter à des publics, des secteurs et des horaires variés
  • Favoriser la communication et les échanges

Cadre professionnel

L’animateur intervient dans les secteurs sociaux, socioculturels, d’éducation permanente et d’insertion socioprofessionnelle. Il travaille donc dans des lieux très variés, comme par exemple : 

  • en centre culturel : organisation de spectacles, d'expositions
  • dans un mouvement d’éducation permanente : alphabétisation
  • dans une maison de quartier
  • en centre de jeunes ou maison des jeunes
  • en terrain d'aventure
  • dans un centre d'expression et de créativité
  • dans une ludothèque : commander des jeux de manière qualitative, effectuer un classement adapté, donner envie de jouer, expliquer les règles, concevoir des jeux …
  • dans une médiathèque : sélectionner les médias, effectuer des classements, aider les bénéficiaires à choisir en fonction de leurs besoins
  • dans le cadre d'une collaboration avec une bibliothèque
  • dans une Organisation Non Gouvernementale (ONG)
  • en école de devoirs : planifier les activités scolaires et autres, établir un mode de fonctionnement avec les jeunes et leurs parents, aider le jeune à organiser son travail, proposer d’autres activités quand les devoirs sont terminés
  • dans le cadre de l'accueil extra scolaire
  • dans un mouvement de jeunesse
  • animateur sportif : le sport est utilisé comme moyen d’intégration sociale dans le cadre de l’animation socio-sportive de quartier, l’animation sportive spécialisée en club, en centre de vacances
  • dans des maisons de repos pour personnes âgées
  • dans des centres et villages de vacances, dans des plaines de jeux
  • dans des services pour personnes handicapées 

Il suscite, organise des projets et des activités en synergie avec d'autres partenaires (éducateurs, moniteurs, enseignants,…) et il travaille en réseau. Il existe des animateurs salariés mais il y a aussi des bénévoles, des jeunes ou des retraités qui travaillent dans ce domaine.

Titre requis

L'animation est en partie une question de talents et d'expériences mais elle se base aussi sur des procédés techniques et des théories. Une formation peut s'avérer pertinente pour élargir son éventail de techniques d'animation, prendre du recul sur son vécu, explorer de nouveaux supports. Les personnes qui exercent cette profession peuvent avoir une formation initiale d'animateur mais il peut aussi s'agir d'éducateurs, d'assistants sociaux, d'enseignants? Plusieurs filières de formation sont organisées dans le secteur de l'animation mais le ce domaine est assez vaste. Certaines formations s'étendent sur quelques jours, d'autres, sur plusieurs années. Elles sont organisées à différents niveaux, dans différents types d'enseignement ou dans des asbl et des organisations de jeunesse.
Les principes et modalités de la formation des animateurs et des coordinateurs sont définis dans un arrêté du Gouvernement de la Communauté française «déterminant les conditions d'homologation des brevets d'animateur et de coordinateur de centres de vacances». Cet arrêté fixe le cadre minimum, commun à tous les organisateurs de formation, en terme de contenus de formation, de norme d'encadrement des participants, de durée et d'organisation pratique de la formation.

- Brevet d'animateur : On peut obtenir un brevet d'animateur au terme d'une formation de 300 heures (150 heures de formation «théorique» et 150 heures de formation «pratique»). Le brevet d'animateur est un document officiel, il est homologué par la Communauté française.
Pour entamer la formation d'animateur, le participant doit avoir 16 ans au premier jour de la formation théorique et 17 ans au premier jour d'une des périodes de formation pratique.

Autres appellations : Moniteur/monitrice de loisirs, Moniteur/monitrice de plaines et centres de vacances
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.