Technique du textile Magazine n°38

Publié en Novembre 2015  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
image couverture textile

Lorsque nous pensons industrie textile, nous envisageons spontanément les vêtements qui nous protègent et nous parent chaque jour. La mode offre, en effet, une vaste palette de représentations de la richesse des tissus existants. Mais elle n’est pas seule à occuper le domaine de l’industrie textile. Regardons autour de nous : le secteur de l’automobile, le milieu médical, le champ de l’agriculture… La liste des lieux où il est fait usage professionnel de textile est longue. Cette appellation de textile regroupe toutes les étoffes et les matériaux réalisés à partir de fibres, de filaments ou de matériaux textiles. Dans notre vie quotidienne, nous sommes ainsi mis en contact direct ou entrons en relation avec du textile durant 95% de notre temps.

Cette étendue de l’usage du textile dans notre quotidien (décoration, literie, voitures et camions, avions, vêtements des pompiers, etc.) permet à l’industrie textile de porter 22 à 23000 emplois. De nombreux postes de travail sont d’ailleurs en pénurie. Malgré l’influence de la Chine, la Belgique exporte davantage de textile qu’elle n’en importe. Elle est le premier producteur de tapis au monde par habitant. Dans ce domaine, l’Europe met en évidence ses capacités à développer l’innovation et la qualité. Actuellement, c’est le développement durable qui est au cœur des axes de fabrication de l’industrie textile.

Mais l’histoire du textile commence il y a bien longtemps déjà… Dès la préhistoire, les peuples sédentaires ont développé la technique du filage. En 1760, le premier métier à filer mécanique fait son apparition au Royaume-Uni et, en 1771, la première filature industrielle est créée par Richard Arkwright.

En Belgique, la Fédération belge de l’industrie textile, du bois et de l’ameublement se nomme Fedustria. C’est l’organisation patronale qui représente les entreprises textiles en Belgique. Cinq groupes de produits sont créés par ces entreprises : le textile d’intérieur, le textile d’habillement, les textiles techniques, l’ennoblissement textile et la production de fils. Dans le présent carnet, nous avons choisi de mettre en lumière certains métiers représentatifs de la réalité du travail dans l’industrie textile qui occupait en Belgique, en 2013, 20700 travailleurs et représentait un chiffre d’affaire de 5,5 milliards d’euros. Ainsi, le chargé de projet recherche et développement textile et le coloriste textile représenteront la part de création du domaine. La production sera illustrée par le préparateur de fibres avant filage, le conducteur de machines de filature textile, le finisseur de filature textile, le conducteur de machines de fabrication textile, l’opérateur de finition des industries textiles, le visiteur-contrôleur textile et le responsable de production textile. Enfin, l’ennoblissement (blanchiment, teinture, apprêtage) sera figuré par le conducteur de machines d’ennoblissement textile et l’imprimeur sur textile.

Défis technologiques et créatifs, patience, rigueur et persévérance. L’énumération des caractéristiques propres aux travailleurs de l’industrie textile s’étend sur l’écheveau de leurs compétences. Laissez-vous séduire par la découverte du domaine de l’industrie textile avec la lecture de ce magazine !

 

Les métiers

 

Autant savoir

Après une période de recul de l’activité textile belge, la production et le chiffre d’affaires de ce secteur sont à nouveau en progression depuis 2014. Le chiffre d’affaires total affiche une hausse de 4,4% par rapport à l’année 2013 et correspond à un montant de 5,6 milliards d’euros. Cet accroissement provient essentiellement de la progression des deux filières textiles les plus développées en Belgique : l’industrie du tapis et l’industrie des textiles techniques. L’activité de l’ennoblissement textile témoigne également d’une légère hausse de son chiffre d’affaires. Les groupes « fils » et « textiles d’habillement » sont quant à eux en baisse de production.

Les groupes d’activités du secteur textile en quelques chiffres :

* Textile d’intérieur - 170 entreprises et 10000 travailleurs qui réalisent des tapis, des tissus d’ameublement, des tissus de décoration, des tentures, des revêtements muraux textiles, du linge de maison, des couvertures, de la passementerie, etc.

* Textile d'habillement - 42 entreprises et 2050 travailleurs qui produisent des tissus d’habillement et étoffes de bonneterie ainsi que des produits finis de bonneterie (vêtements pour bébés et enfants, joggings, chandails, survêtements, collants, bas, chaussettes, t-shirts).

* Textiles techniques - 130 entreprises et 7600 travailleurs qui conçoivent et fabriquent des produits et matériaux textiles aux applications spécifiques à un segment de marché. Il y a, par exemple, les textiles Agrotech* pour l’agriculture, l’horticulture et la pêche : toile de paillage, toile de protection pour serres, fils pour la pêche, etc. On retrouve des textiles techniques pour des applications en bâtiment et constructions légères, en géotextiles, en milieu médical, en milieu industriel, en automobile, en transport et en emballage, en protection et sécurité, en milieu sportif, etc.

* Ennoblissement textile - 47 entreprises et 2150 travailleurs qui lavent, blanchissent, teignent et enduisent divers articles textiles, les rendent anti-salissants, irrétrécissables ou ignifuges et appliquent des enductions.

* Fils - 10 entreprises et 500 travailleurs qui procèdent à la préparation et à la production de filaments polyester et polyamide, de fibres de polyamide, de fibres de polyester, de fibres de polypropylène, de fils purs et mélangés de coton, laine, lin, etc.

En moyenne, 75% de la production de ces 5 groupes d’activités sont destinés à l’exportation.

 

Bonnes adresses

FEDUSTRIA

Allée Hof-ter-Vleest, 5/1 - 1070 Bruxelles

Tél.: 02/528 58 11 – www.fedustria.be

CEFRET A.S.B.L.

Bd Industriel, 62 - 7700 Mouscron

Tél. : 056/84 20 39 – www.cefret.be  

CENTEXBEL Bruxelles

Rue Montoyer 24 B2 - 1000 Bruxelles

www.centexbel.be

Les vidéos de l’observatoire des métiers de la mode, des textiles et du cuir :

http://www.observatoiremodetextilescuirs.com/index.php?id=168


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.