Information Magazine n°33

Publié en mars 2015  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
photo de la couverture CM information

Pour certains, il est important de faire la distinction entre informer et communiquer. Mais cette vision est erronée : information et communication sont inséparables et doivent être pensées ensemble. Le secteur de l’information et de la communication regroupe une gamme importante d’activités. Si la communication est l’affaire de chacun, elle a besoin pour être efficace, de faire l’objet d’une gestion responsable, réfléchie et adaptée, autorisant la contestation et la remise en cause.

Et c’est là qu’apparaît le concept d’information, indispensable à chacun pour se situer dans son environnement (social et personnel). Dans notre monde moderne, ce sont les journalistes qui sont les dépositaires de cette mission. Une tâche enthousiasmante mais immense. Ce n’est pas pour rien si, dans la liste des métiers qui font rêver, le journaliste occupe une place de choix. Qui, dans son enfance, n’a pas rêvé de marcher sur les pas de Tintin pour couvrir les grands événements de la planète ?

Avec le développement des moyens de communication, l’information n’a jamais circulé aussi vite. L’actualité est partout, facile d’accès et souvent gratuite. Paradoxalement, cette situation explique les difficultés que le secteur de la presse écrite traverse. En effet, ces dix dernières années, la diffusion payante en Belgique francophone a considérablement diminué. La tendance est identique en Flandre. Néanmoins, ce recul des ventes de quotidiens ne signifie pas une baisse du nombre de lecteurs. Au contraire, leur nombre est en augmentation et le chiffre d’affaires global en légère hausse, grâce aux regroupements de titres et aux recettes publicitaires.

Ce sont plutôt les habitudes de consommation de l’info qui se sont déplacées vers d’autres médias : la radio, la télévision et l’Internet se portent très bien. Pour les professionnels de la communication, journalistes et apparentés, la situation est tout aussi contrastée. D’un côté, ils n’ont jamais été aussi nombreux (tous médias et tous métiers confondus), de l’autre, leur métier devient de plus en plus exigeant et compliqué. Enfin, il faut savoir que si certains métiers de l’information n’offrent pas de conditions financières extraordinaires, les titulaires d’une carte de presse disposent d’avantages tels que la gratuité des transports en commun, des réductions diverses et une protection sociale améliorée.

Ce magazine vous informe donc, en textes et en images, sur de nombreux métiers du secteur de l’information et de la communication. 

 

Les métiers

 

Autant savoir

La presse écrite :

Le marché de la presse quotidienne belge francophone payante est aux mains de trois groupes de presse différents : Rossel, Les Éditions de l'Avenir, et IPM. L'actionnariat d'un de ces groupes de presse, Les Éditions de l'Avenir, est aux mains d'une société, Corelio, dont le siège social se trouve en Brabant flamand (Groot-Bijgaarden). Les deux autres groupes ont leur siège social en région bruxelloise.

L'offre de presse quotidienne d'information en Belgique francophone est regroupée autour de sept titres ou groupes de titres (certaines déclinaisons s régionales sont diffusées sous des titres différents):

• L'Avenir

• La Dernière Heure - Les Sports

• L'Echo

• La Libre Belgique

• Metro

• Le Soir

• Sud Presse

En télévision :

La RTBF et RTL Belgium se partagent la télévision belge francophone, ainsi que les télévisions locales que l’on peut diviser en trois catégories :

5 télévisions de petite taille: Canal Zoom, Ma Télé, TV Com, Télé Vesdre et Antenne Centre;

3 télévisions de taille moyenne: TV Lux, Télésambre et Télé Mons-Borinage ;

4 télévisions de grande taille : Canal C, RTC Télé-Liège, Télé Bruxelles et No Télé.

En radio :

Le plan de fréquences élaboré par le Conseil Supérieur de l'Audio-visuel en 2008 prévoit d'autoriser 11 radios en réseau (4 réseaux couvrant toute la Communauté française, 2 réseaux urbains et 5 réseaux provinciaux) et 85 radios indépendantes, à quoi il faut ajouter les 5 radios diffusées par le service public (RTBF).

Bon nombre de ces radios diffusent, au moins ponctuellement, des contenus que l'on peut qualifier d'information, souvent sous forme de journaux parlés. Un nombre assez réduit d’entre elles disposent d'une véritable rédaction organisée et animée par des journalistes professionnels.

Deux radios diffusant sur l'ensemble de la Communauté française, La Première (RTBF) et Bel-RTL, se distinguent par une offre particulièrement consistante en matière d'information, notamment sous la forme de longues tranches horaires consacrées à l'actualité générale en début de matinée et en fin d'après-midi et par la diffusion de véritables magazines d'actualité.

Sur le web :

Les sites ou les portions des sites orientés vers l'information et l'actualité tendent à converger, du point de vue de la forme, vers un modèle unique dit "multimédias" qui propose des contenus sous forme de textes, d'images fixes (photos, dessins et infographies), d'images animées (courtes séquences vidéo), de forums de discussion (ou au moins d'espaces permettant au visiteur de s'exprimer), d'éléments ludiques ou animés, et de liens vers d'autres contenus ou d'autres sites.

Souvent, ces sites proposent également un suivi de l'actualité en temps réel, sous forme de courts textes diffusés au plus vite souvent à partir de dépêches d'agences de presse. Cette convergence de forme (multimédias) et la généralisation d'une couverture de l'actualité "en temps réel" tendent à bousculer les rôles respectifs des différents médias ainsi que leurs formes privilégiées d'expression. 

 

Bonnes adresses

La Fédération Internationale des Journalistes

http://www.ifj.org/

L’Association Professionnelle Belge des Journalistes Sportifs

http://bbs-apbjs.be/

Association des éditeurs belges de langue française

http://adeb.be/

Les journaux francophones belges

http://www.jfb.be/

Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs

http://www.sabam.be/

Union des éditeurs de la presse périodique

http://www.upp.be/fr/node/


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.